Les pays producteurs de pétrole décident de réduire leur production de 2 millions de barils par jour

0

Les pays producteurs de pétrole (OPEP) ont pris une décision unanime, ce mercredi 5 octobre 2022, de réduire la production de pétrole de 2 millions de barils par jour par rapport aux niveaux requis d’août 2022.

Ils ont noté l’incertitude sur les marchés économiques mondiaux, pour la stabilisation à long terme du marché pétrolier. Le quota entre en vigueur à partir de novembre 2022. L’accord entre les pays de l’OPEP et les pays non membres de l’OPEP a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2023

 

Ci-dessous le communiqué final de cette réunion :

 

La 45e réunion du Comité ministériel conjoint de suivi (JMMC) et la 33e réunion ministérielle OPEP et non-OPEP ont eu lieu en personne au Secrétariat de l’OPEP à Vienne, en Autriche, le mercredi 5 octobre 2022.

À la lumière de l’incertitude qui entoure les perspectives de l’économie mondiale et du marché pétrolier, et de la nécessité d’améliorer les orientations à long terme pour le marché pétrolier, et conformément à l’approche réussie d’être proactif et préventif, qui a toujours été adoptée par les pays participants de l’OPEP et non membres de l’OPEP dans la déclaration de coopération, les pays participants ont décidé de :

Réaffirmer la décision de la 10e réunion ministérielle OPEP et non-OPEP du 12 avril 2020 et entérinée lors de réunions ultérieures, y compris la 19e réunion ministérielle OPEP et non-OPEP du 18 juillet 2021.

Prolonger la durée de la déclaration de coopération jusqu’au 31 décembre 2023.

Ajuster à la baisse la production globale de 2 m b/j par rapport aux niveaux de production requis d’août 2022, à compter de novembre 2022 pour les pays participants de l’OPEP et non-OPEP, conformément au tableau ci-joint.

Reconfirmer l’ajustement de base approuvé lors de la 19e réunion ministérielle de l’OPEP et des pays non membres de l’OPEP.

Ajuster la fréquence des réunions mensuelles pour devenir tous les deux mois pour le Comité Ministériel Conjoint de Suivi (JMMC).

Tenir la réunion ministérielle OPEP et non-OPEP (ONOMM) tous les six mois conformément à la conférence ordinaire prévue par l’OPEP.

Accorder au JMMC le pouvoir de tenir des réunions supplémentaires ou de demander une réunion ministérielle OPEP et non-OPEP à tout moment pour aborder l’évolution du marché si nécessaire.

Prolonger la période d’indemnisation jusqu’au 31 mars 2023. Les plans d’indemnisation doivent être soumis conformément à la déclaration de la 15e réunion ministérielle de l’OPEP et non-OPEP.

Réitérer l’importance cruciale d’adhérer à la pleine conformité.

Tenir la 34e réunion ministérielle OPEP et non-OPEP le 4 décembre 2022.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More