Le Lieutenant-Général Christian Tshiwewe a pris l’étendard de commandement de l’Etat-Major Général FARDC

0 134

Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a présidé, ce Jeudi 13 octobre 2022, au Camp Kokolo, la cérémonie de passation de commandement à la tête de l’Etat-Major Général des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

Plusieurs personnalités ont rehaussé de leur présence à cette cérémonie, tant du côté militaire que du côté civil. Outre les têtes couronnées des FARDC et des Attachés militaires de plusieurs pays amis, des députés, sénateurs et membres du gouvernement, dont celui de la Défense, ont été présents. Le Premier ministre Sama Lukonde et le numéro un de la Chambre haute, Bahati Lukwebo, ont répondu présent à cette cérémonie.

Le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a remis l’étendard de commandement au nouveau Chef d’Etat-major Général des FARDC, le Lieutenant-Général Christian Tshiwewe Songesha qu’il a nommé le 3 octobre dernier .

Cette passation de commandement entre le Chef  EMG entrant et sortant s’est déroulée en présence des chefs d’institutions, officiers supérieurs, sous-officiers, matelots et soldats.

La cérémonie a débuté par le mot de circonstance du Chef d’ EMG sortant Mbala Musense nommé à la tête de l’armée en juillet 2018.

Mbala Musense a rendu hommage au président de la République pour la confiance lui accordée, lui qui a le mérite d’avoir dirigé l’armée pendant la période électorale et post-électorale de 2018.

Le Général Mbala s’est aussi félicité de tous les efforts entrepris dans le cadre de la réforme de l’armée et des services de l’armée.

“La loi de programmation militaire est la pierre angulaire qui contribuera au développement des capacités opérationnelles des FARDC “, a dit l’ancien patron de l’armée.

“Elle permettra l’acquisition des équipements majeurs des FARDC en vue de faire face aux menaces d’où qu’elles viennent”, a-t-il ajouté.

Il s’est dit confiant quant à la montée en puissance des FARDC tout en dénonçant publiquement l’agression du pays par des forces étrangères.

A son successeur Tshiwewe, Mbala a souhaité plein succès tout en appelant les militaires à la loyauté et obéissance aux nouvelles autorités de l’armée.

Il l’a exhorté à ” tout mettre en œuvre pour consolider et coordonner l’appui manifeste de la population envers les forces armées “.

 

 

Vingt-quatrième (24e) de la série, le Lieutenant-Général Christian Tshiwewe, 54 ans, était le commandant de la Garde Républicaine.  Il a reçu l’étendard des mains du président de la République Félix Tshisekedi qui l’avait repris du chef EMG sortant Mbala Musense.

” Lieutenant-Général Tshiwewe , je te donne cet étendard, symbole de commandement ; je te demande de le défendre jusqu’au sacrifice suprême “, a dit le président au nouveau chef de l’armée.

Le nouveau Chef EMG des FARDC Christian Tshiwewe a prêté le serment d’obéissance et loyauté au Président de la République. Il a pris l’engagement de défendre l’indépendance et l’intégrité territoriale du pays jusqu’au sacrifice suprême. Il a aussi juré d’accomplir avec loyauté toutes les missions que le Président de la République va lui confier .

A 54 ans,  le Général Trois Étoiles Tshiwewe est le tout premier chef EMG des FARDC non issu des rangs des ex FAZ (Forces Armées Zaïroises).

La cérémonie a été marquée par un défilé des unités des FARDC : de la Force Terrestre, Force Aérienne, Force Navale et Garde Républicaine de la garnison Ville de Kinshasa.

Il sied de rappeler qu’il avait plu au chef de l’État de nommer, dans une ordonnance lue le 3 octobre dernier à la télévision nationale, le Lieutenant général Christian Tshiwewe Songesha en remplacement du Général Célestin Mbala.

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More