La RDC décide officiellement d’expulser l’ambassadeur rwandais en poste en RDC Vincent Karega

0

La République Démocratique du Congo a décidé officiellement d’expulser l’ambassadeur rwandais en poste en République Démocratique du Congo, M. Vincent Karega, dans les 48 heures après sa notification. Telle est l’une des décisions prises ce samedi 29 octobre 2022, par le Conseil Supérieur de la Défense dont le compte rendu a été lu ce samedi soir par le Porte-parole du Gouvernement, Patrick Muyaya, à la RadioTélévision Nationale Congolaise. 

Le Chef de l’État, Commandant suprême des Forces Armées de la République Démocratique du Congo et de la Police Nationale Congolaise, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a présidé aujourd’hui à la cité de l’Union Africaine à Kinshasa, la réunion du Conseil Supérieur de la Défense sur la situation sécuritaire à l’Est du pays.

Il était question de faire le point de l’évolution de la situation sécuritaire dans le Nord-Kivu marquée particulièrement par une série d’attaques et l’occupation de quelques localités congolaises dans le territoire de Rutshuru, par le M23 appuyé par l’armée rwandaise.

Le porte-parole du Gouvernement congolais, Patrick Muyaya, souligne qu'”à la lumière des rapports recueillis sur terrain dont celui du Centre Conjoint des Opération équipés des drones de surveillance, il a été observé, ces derniers jours, une arrivée massive des éléments de l’armée rwandaise pour appuyer les terroristes du M23 en vue d’une offensive générale contre les positions des Forces Armées déterminées à défendre la patrie  jusqu’au sacrifice suprême”.

Et d’ajouter : ” Ces affrontements ont provoqué un déplacement massif de plusieurs milliers de nos compatriotes rendant encore plus difficile une situation humanitaire déjà préoccupante”.

Au regard des faits qui précèdent, le Conseil Supérieur de la Défense demande au Gouvernement :

-D’expulser, dans les 48 heures après sa notification, Monsieur Vincent Karega, l’Ambassadeur plénipotentiaire du Rwanda en poste en République Démocratique du Congo.

Et ce, en raison d’une part, de la persistance du Rwanda à agresser la RDC et à appuyer le mouvement terroriste du M23 qu’il instrumentalise à cette fin;  et d’autre part, du mépris teinté d’arrogance des autorités rwandaises vis-à-vis tant du processus de Nairobi et de Luanda que des recommandations de la Communauté internationale plus précisément les Nations Unies (ONU), de l’Union Africaine (UA), de la Communauté de l’Afrique de l’Est  (CAE), de la Communauté de Développement de l’Afrique Australe (SADC), et des partenaires bilatéraux exigeant unanimement la cessation d’activités terroristes du M23  et de tout appui extérieur à lui, son retrait sans délai ni condition des localités  congolaises occupées et le retour immédiat des populations déplacées.

Le Porte-parole du Gouvernement Patrick Muyaya a également précisé d’autres mesures prises par le Chef de l’Etat lors du Conseil Supérieur de la Défense, notamment :

-D’envoyer, en toute urgence, une mission humanitaire pour porter une assistance à nos populations déplacées à la suite de ces attaques ;

-De prendre des nouvelles mesures supplémentaires de restriction d’accès au territoire congolais à l’encontre du Rwanda ;

-D’accroître la force de frappe de nos Forces Armées et de Sécurité ;

-De réaffirmer la volonté de la République Démocratique du Congo de rester engagé dans le processus de Nairobi et de Luanda en vue de restaurer durablement la paix, la sécurité et la stabilité dans la région des Grands-Lacs.

“En ce moment particulier où l’unité nationale est menacée, le Conseil Supérieur de la défense a félicité les Forces de Défense et de Sécurité de la République Démocratique du Congo pour leur bravoure et leur détermination à défendre l’intégrité du territoire de notre pays, à protéger les populations ainsi que les Institutions de la République. Il les exhorte à poursuivre leur noble mission”, a rapporté Muyaya.

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More