Égypte -COP 27 : Abdel Fattah El-Sisi plaide pour le financement nécessaire des pays en développement

0

Le Président égyptien Abdel Fattah El-Sisi a appelé les leaders mondiaux à fournir le financement nécessaire aux pays en développement, qui souffrent plus que d’autres de la crise climatique actuelle. Il demande aussi la mise en œuvre des engagements dans le cadre l’Accord de Paris, afin de garantir que les températures mondiales restent en dessous de deux degrés Celsius. C’était ce lundi 07 novembre 2022 à Charm el-Cheikh, lors de la séance d’ouverture du Sommet de pour la mise en œuvre des engagements climatiques “COP27”.

 « Nous nous réunissons aujourd’hui pour discuter de l’un des problèmes mondiaux les plus importants et les plus urgents, à savoir la lutte contre le changement climatique à travers les travaux de la vingt-septième session de la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP-27 ), qui se tient en sa session en cours dans la ville de “Charm El-Cheikh”, la ville de la paix et la première des villes égyptiennes, qui connaissent leur chemin vers une transformation verte, dont dépendent les yeux et les esprits du monde, de suivre les travaux de notre conférence et les résultats qui en découleront, contribueront à transformer pour le mieux le destin de millions de personnes et à créer un environnement propre et durable, un climat plus à l’écoute des besoins des populations et des conditions favorables à la vie, au travail et à la croissance sans dommage avec les ressources de notre monde, qui doivent être développées, investies et rendues plus durables », a déclaré Abdel-Fattah El-Sisi.

Le Chef de l’Etat égyptien a appelé les leaders mondiaux à prendre leurs responsabilités face aux problèmes les plus dangereux et les plus influents du siècle dont notamment le réchauffement  climatique.

Sommes-nous plus près aujourd’hui d’atteindre nos objectifs qu’il y a un an ? Avons-nous été capables, au cours de l’année écoulée, d’assumer nos responsabilités de leaders mondiaux face aux problèmes les plus dangereux et les plus influents du siècle ? La question la plus importante que nous devons nous poser est la suivante : les objectifs que nous aspirons à atteindre entrent-ils dans le champ du possible ?

Le dirigeant égyptien espère que ce sommet de Charm el-Cheikh traduira, sans aucun doute, une réelle volonté et une intention sincère de promouvoir une action climatique commune et donnera une réponse aux questions posées.

Il espère que les leaders mondiaux répondront aux préoccupations des millions de personnes dans le monde qui souffrent plus que jamais de catastrophes climatiques, d’une accélération et d’une intensité sans précédent, jour après jour, de catastrophe qui se termine à un endroit, une autre commence à un autre, laissant derrière elle des milliers de victimes, de blessés et de déplacés, et causant des milliards de pertes matérielles, comme si le monde était devenu le théâtre d’un spectacle continu de souffrances humaines dans ses formes les plus dures.

A cet effet, le président égyptien Abdel-Fattah El-Sisi appelle les leaders mondiaux à s’adapter aux conséquences du changement climatique et fournir le financement nécessaire pour les pays en développement, qui souffrent plus que d’autres de la crise climatique actuelle pour la surmonter  et atteindre ce sur quoi nous nous sommes mis d’accord, car les objectifs de l'”Accord de Paris” vont au-delà des simples slogans et mots.

Il a fait savoir que ce sommet est nommé : « Le Sommet de mise en œuvre », et c’est l’objectif autour duquel tous nos efforts et efforts doivent tourner.

Pour atteindre la mise en œuvre des engagements de la communauté internationale dans le cadre de l’Accord de Paris, afin de garantir que les températures restent en dessous de deux degrés Celsius, Abdel-Fattah El-Sisi souligne certaines préoccupations, que nous ne devons ni négliger ni oublier.

« Il est nécessaire que toutes les parties des pays en développement, en particulier sur notre continent africain, sentent que leurs priorités sont prises en compte, et qu’ils assument leurs responsabilités, dans la mesure de leurs capacités, et dans la mesure où ils obtiennent un soutien et un financement appropriés, conformément au principe de responsabilité partagée à l’effort mondial pour faire face au changement climatique plus grave, tenir les engagements qu’ils ont pris, dans le financement du climat et soutenir les efforts d’adaptation.

Et traiter la question des pertes et des dommages résultant du changement climatique dans les pays en développement et les pays les moins avancés d’une manière qui assure la formulation de voies pratiques, pour parvenir à une transition équilibrée vers une économie verte, en tenant compte des circonstances et des conditions particulières de ces pays », a ajouté le président égyptien.

 

 

 

L’Égypte ambitieuse dans la transformation verte

 

Le Président égyptien Abdel-Fattah El-Sisi a également annoncé, lors de son discours, la politique ambitieuse de l’Egypte pour faire face aux problèmes climatiques grâce à la transformation verte.

« En Égypte, nous avons fixé des objectifs ambitieux exprimés dans la « Stratégie nationale égyptienne pour faire face au changement climatique », et nous travaillons avec diligence pour accélérer le rythme de la transformation verte, en élargissant le recours aux énergies renouvelables et aux transports propres, et nous avons pris des mesures concrètes vers une transformation structurelle, dans les lois, la législation et les mécanismes de travail du gouvernement, qui contribue à promouvoir les investissements verts. Peut-être que le programme national d’investissement dans les projets d’eau, d’énergie et d’alimentation “Nofi” que l’Égypte a récemment lancé est une incarnation de cette ambition. Dans tous les domaines, c’est une traduction pratique de ce que nous avons réclamé, de la nécessité d’une mise en œuvre efficace sur le terrain, et la meilleure preuve que l’espoir de surmonter le défi du changement climatique existe toujours, si la volonté et la détermination sont là », a-t-il dit.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More