Martin Fayulu qualifie d’alarmant le fait d’arrêter et d’expulser les journalistes de la RDC

0

Le président national de l’Engagement pour la citoyenneté et le développement (Ecidé), Martin Fayulu Madidi, a réagi ce jeudi 10 novembre 2022, à l’expulsion de la journaliste française oeuvrant actuellement pour l’Agence Reuters, Sonya Rolley, du territoire congolais.

« La liberté de la presse est un principe fondamental de la démocratie. Les journalistes doivent exercer leur métier en toute liberté. Le fait d’arrêter les journalistes en RD Congo, de les contraindre à se cacher et même de les expulser est alarmant. Je condamne ce comportement », a déclaré Martin Fayulu.

Pour le Gouvernement congolais, la journaliste Sonya Rolley, était en situation de séjour irrégulier en RDC et son expulsion n’a rien avoir avec le Ministère de la Communication.

« Il ressort de son dossier qu’elle s’est retrouvée en conflit avec les textes légaux et réglementaires régissant la Police des Étrangers ; et donc, en situation de séjour irrégulier en République Démocratique du Congo», a fait savoir le Ministère de la Communication et Médias.

Et d’ajouter : « le Ministère de la Communication rappelle la compétence de faire observer le respect scrupuleux des règles et conditions d’accès au séjour de travail en République Démocratique du Congo par des étrangers, y compris les journalistes, relève pleinement des services habilités qui font leur travail en toute indépendance et professionnalisme ».

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More