Le Tchad prend les rênes de la Commission du Bassin du Lac Tchad

0 47

Les travaux du 16ème Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) ont eu lieu ce mardi 29 novembre 2022, dans la capitale nigériane, Abuja.

Le Président de la République Fédérale du Nigéria, M. Mahammadu Buhari a souligné, dans son discours d’ouverture, l’assèchement du Lac Tchad et ses conséquences, ainsi que le projet phare de transfert des eaux interbassins pour lequel l’étude de faisabilité est déjà réalisée. Pour lui, c’est une étape décisive qui est franchie, saluant au passage les interventions en matière de développement comme le projet PRESIBALT et la Stratégie régionale de stabilisation et de relèvement des zones affectées par Boko Haram. La menace est réelle et nécessite une synergie d’action entre les Forces de défense et de sécurité des différents Etats, ajoute-t-il. Les opérations offensives de la Force Multinationale Mixte décidées lors du dernier sommet sont à renforcer pour porter un coup fatal à la nébuleuse Boko Haram.

Au cours de ces travaux, les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont délibéré lors de la séance à huis-clos. Les principales décisions ont été rendues publiques lors de la cérémonie de clôture officielle qui a vu le passage du témoin entre le Président en exercice sortant de la CBLT, le Président de la République Fédérale du Nigéria, M. Muhammadu Buhari, et l’entrant, le Président de Transition du Tchad, le Général Mahamat Idriss Deby Itno, désigné par ses pairs pour conduire les destinées de l’organisation.

De son côté, le Président tchadien, le Général Mahamat Idriss Deby Itno a fait savoir que le combat est loin d’être gagné et la lutte doit continuer en s’adaptant aux contingences de l’heure et aux stratégies des terroristes qui changent de modes opératoires. Lui, dont le pays a été victime, il y a quelques jours seulement, d’une nouvelle attaque terroriste, appelle à un engagement fort des Etats pour mieux lutter contre l’insécurité et trouver des solutions durables contre les inondations qui ont impacté négativement les populations.

« La saison pluviale exceptionnelle de cette année a montré également combien, les pays du bassin du Lac Tchad sont vulnérables, mis en exergue toutes les fragilités et engendré de grosses pertes matérielles et humaines », a indiqué le Chef de l’Etat du Tchad.

S’agissant du rapport du Conseil des Ministres de la Défense, celui de l’Envoyé spécial du Sommet sur la situation au Tchad, et le rapport de la 68ème session ordinaire du Conseil des Ministres de la CBLT, le Général Mahamat Idriss Deby Itno a rassuré ses pairs.

Pour l’Ambassadeur Babagana Kinguibe ayant présenté le rapport aux Chefs d’Etat, les contributions des partenaires dans la conduite de la transition sont insignifiantes, l’Envoyé Spécial du Sommet pour le Tchad plaide pour plus de solidarité et des financements à la hauteur des reformes et grandes actions contenues dans le cahier de charge de la transition assigné au Gouvernement d’Union Nationale.

Face aux défis environnementaux et sécuritaires, le Tchad poursuit son processus de transition qui est entré dans sa seconde phase et dont les différentes étapes clés et les défis y relatifs ont été partagées par le Président de Transition lors des travaux.

La porte du dialogue reste toujours ouverte ; le même esprit de consensus, de dialogue et de transparence sera maintenu…, tels sont entre-autres gages donnés par le Chef de l’Etat à ses pairs afin que la conduite de la deuxième phase de la transition puisse connaître un dénouement heureux, celui du retour à l’ordre constitutionnel dont les passages obligés seront l’organisation d’un Référendum constitutionnel sur la forme de l’État, l’adoption d’une nouvelle Constitution ouvrant la voie à l’organisation des élections libres, transparentes et démocratiques au Tchad.

 

Plusieurs décisions ont été prises selon le communiqué final lu par le Ministre nigérien de l’Hydraulique, M. Mahaman Adamou, entre autres , d’approuver le rapport du Président en exercice du Conseil des Ministres ; d’apurer la totalité des arriérés vis à vis de la CBLT; d’endosser le programme d’action stratégique(PAS) révisé de la CBLT et d’instruire le Sécrétaire Exécutif de la CBLT de mener un plaidoyer auprès des partenaires techniques et financiers notamment la BAD, chef de file des bailleurs de fonds de la CBLT, afin de soutenir la mise en œuvre du PAS et d’organiser une table ronde des bailleurs de fonds pour le financement des actions retenues ; de mener un plaidoyer de haut niveau auprès des parties prenantes clés pour leur adhésion au projet panafricain de transfert d’eau d’interbassin et lance un appel aux partenaires de la CBLT pour soutenir le financement de la phase 1 relative à l’amélioration de l’hydraulicité des fleuves Chari et Logone pour l’aménagement du lac Tchad.

D’endosser le renouvellement du mandat de l’Ambassadeur Mahamane Nouhou comme Sécretaire exécutif de la Commission du Bassin du Lac Tchad pour une durée de 4ans à compter du 15 Mars 2022 ; d’élire comme nouveau Président du sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CBLT SEM Mahamat Idriss Déby Itno, Président de la Transition du Tchad ; de tenir le Prochain sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement dans un des Etats membres ; les Chefs d’Etat se sont félicités des résultats obtenus par la Force Multinationale Mixte dans la lutte contre la secte nebuleuse Boko Haram dans le bassin du lac Tchad et l’encourage à continuer jusqu’à l’éradication totale de cette secte.

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More