Paul Kagame accuse Félix Tshisekedi de profiter de la crise de l’Est de la RDC pour retarder les élections de 2023

0

Le président de la République du Rwanda Paul Kagame s’est exprimé, mercredi 30 novembre 2022 à Kigali, sur l’insécurité à l’Est de la République Démocratique du Congo, au cours de la cérémonie de prestation de serment au parlement rwandais des ministres de la Santé nouvellement nommés.

Au regard des accusations accablantes du Gouvernement de la République Démocratique du Congo contre le Rwanda, pour son soutien aux terroristes du M23 qui occupent une partie de la province du Nord-Kivu (RDC), Paul Kagame a incriminé le Président Tshisekedi.

Dans son discours, le président Paul Kagame souligne que son homologue congolais cherche à utiliser le Rwanda comme bouc émissaire dans la situation sécuritaire de l’Est de la RDC, afin de retarder les élections de 2023.

« Un pays va se diriger vers des élections l’année prochaine et essaie de créer une situation d’urgence pour que les élections n’aient pas lieu. Il [Tshisekedi] n’avait pas remporté les premières élections comme nous le savons. Donc, s’il essaie de trouver un autre moyen de reporter les prochaines élections, je préférerais qu’il utilise d’autres excuses. Pas nous parce que nous avons beaucoup de problèmes chez nous, et nous n’avons pas besoin d’ajouter les problèmes des autres aux nôtres », a-t-il déclaré.

Pour Paul Kagame, le problème de l’Est de la RD Congo, a de nombreuses composantes telles que le Gouvernement Congolais, les FDLR, le M23, et la MONUSCO, entre autres.

Il affirme que les terroristes du M23 ne sont pas soutenus par Kigali comme l’affirme le gouvernement de Kinshasa, mais sont plutôt un problème interne de la RD Congo.

« M23 n’est pas notre problème, à un moment donné nous avons autorisé à les héberger dans nos camps dans le cadre du processus de résolution de ce problème, à la demande du président de la RD Congo, mais la dernière fois que j’ai été informé pour la dernière fois, c’est que les responsables de la RD Congo demandé qu’ils se rendent dans le pays pour des entretiens, sans jamais savoir ce qui s’était passé », a ajouté Kagame.

Soutenant l’intérêt de voir son voisin la RD Congo en paix, le président Kagame a fait savoir qu’une RD Congo pacifique signifie la paix pour le Rwanda.

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More