État de la Nation : Félix Tshisekedi dénonce l’agression lâche du Rwanda contre la RDC, sous couvert du M23

0

Le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a prononcé son discours sur l’état de la Nation ce samedi 10 décembre 2022 au Palais du peuple, à Kinshasa, devant les deux chambres du Parlement réunies en Congrès et ce, conformément aux prescrits de l’article 77 de la Constitution.

Ce rendez-vous majeur du calendrier politique national est un devoir de redevabilité du Chef envers son peuple à qui il s’adresse à travers les deux chambres du Parlement, en présence de toutes les forces vives de la Nation et des membres du corps diplomatique accrédités dans notre pays.

Le Chef de l’État, dans son discours-bilan, a passé en revue tous les secteurs de la vie nationale pour montrer les efforts fournis par le pays pour la restauration de la paix et la sécurité sur toute l’étendue du territoire national, le renforcement de l’autorité de l’État, l’éducation pour tous, la lutte contre la corruption, la promotion de l’autonomisation de la femme, la couverture santé universelle, l’entrepreneuriat des jeunes, la croissance économique, la mobilisation des recettes publiques, la préparation des élections de 2023 et la modernisation de l’administration publique.

Le Président Tshisekedi a aussi félicité les Députés nationaux et les Sénateurs pour la production législative de qualité faite durant l’année 2022.

Force est de constater que sur le plan économique, le pays va nettement mieux et donc les congolais sont en droit d’espérer qu’en 2023, année principalement électorale,  leur vie quotidienne va nettement s’améliorer.

Bien avant cela, rappelant les circonstances qui prévalent dans le pays lors de la tenue de ce grand oral, le Chef de l’État a demandé à l’assistance d’observer un moment de recueillement en hommage à nos compatriotes victimes de l’agression lâche du Rwanda via le groupe terroriste du M23.

« Conformément aux dispositions de l’article 77 de la Constitution, je rendais compte, il y a un an, au peuple souverain à travers l’auguste assemblée de ses élus réunis en Congrès, des moments clés qui ont ponctué la marche de la Nation au cours de l’année 2021, dans un contexte sécuritaire particulier, marqué par la proclamation de l’état de siège dans les provinces du Nord Kivu et de l’Ituri.

Une année après, alors que nous présagions un avenir meilleur, c’est-à-dire, la résolution de la crise sécuritaire qui sévissait dans cette partie de notre territoire national, c’est avec tristesse que nous constatons son aggravation au grand dam de nos populations. Cette fois, alors que je me fais l’agréable devoir de me soumettre à nouveau à cet exercice constitutionnel de situer la Nation sur les évènements qui ont jalonné l’année civile qui s’achève tout en traçant le chemin à venir ; notre pays fait l’objet d’une agression lâche par le Rwanda, sous couvert du mouvement terroriste du M23, avec pour conséquence directe, un drame humanitaire qui expose des millions de nos compatriotes à une situation d’errance et de précarité.

 C’est donc dans ce contexte particulier exigeant de nous responsabilité, solidarité et cohésion que je rends un hommage appuyé à toutes celles et ceux de nos compatriotes qui nous ont quitté au cours de cette année. Il s’agit notamment de centaines d’hommes, femmes et enfants lâchement assassinés à Kishishe, dans le Nord Kivu, par les terroristes du M23 avec la complicité du Rwanda ; et d’autres compatriotes pour avoir défendu et servi la patrie jusqu’au sacrifice suprême », a déclaré Félix Tshisekedi.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More