RDC : Le Premier Ministre Sama Lukonde a présidé la réunion du conseil d’administration du fonds de cohérence et stabilisation

0

Le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a présidé ce jeudi 15 décembre, à la Primature, une réunion du Conseil d’Administration du Fonds de cohérence et de stabilisation, afin de matérialiser le Programme de Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communautaire et sociale (P-DDRC-S).

Ont pris part à cette réunion, différents bailleurs des fonds et des membres du Gouvernement notamment : la Ministre près le Président de la République, le Vice-Ministre du Budget, le Vice-Ministre du Plan, la Vice-Ministre de la défense, la Vice-Ministre des Finances, le Représentant spécial adjoint du Secrétaire Général des Nations Unies et Coordonnateur résidant, les ambassadeurs du Royaume-Uni, du Royaume de Suède, de la République Fédérale d’Allemagne, de Norvège, du Royaume des Pays-Bas, le Coordonnateur du PDDRC-S et son adjoint, ainsi que le Coordonnateur principal du FSC, sans oublier quelques experts de la Présidence et de la Primature.

En sa qualité de Président du comité de pilotage du PDDRC-S, le Chef du Gouvernement et les différents participants à cette importante réunion ont passé en revue le processus de la mise en œuvre du PDDRC-S et du travail déjà effectué dans le cadre du Fonds de cohérence et stabilisation en vue d’endiguer les conflits à l’Est de la République Démocratique du Congo.

« Nous avons eu cette réunion aujourd’hui autour du Conseil d’Administration pour le fonds de cohérence et stabilisation. C’est en format multi bailleurs qui existe depuis quelques années qui se focalise sur un appui à la population ainsi que les efforts du Gouvernement à l’Est du pays pour stabiliser les zones en conflits. Les fonds sont là pour soutenir plusieurs programmes en partie c’est à travers le PDDRC-S en appui technique, mais aussi de travailler ensemble avec le P-DDRCS pour la mise en œuvre de ce plan stratégique pour mettre fin aux conflits à l’Est. Les bailleurs sont là pour accompagner les efforts du Gouvernement », a déclaré à la presse l’Ambassadrice du Royaume-Uni, Emily Maltman.

Pour sa part, le Coordonnateur du PDDRC-S a déclaré à la presse ce qui suit :  « Nous sommes en train de travailler depuis 2021. Nous avons commencé par les états des lieux qui ont produit la stratégie nationale; la stratégie nationale a produit le plan d’action et le plan opérationnel pour chaque province. Et pour le plan opérationnel, nous avons commencé par la province de l’Ituri. Nous sommes allés dans le Tanganyika, le Sud-Kivu et dans le Maniema. Lorsque nous voulions aller dans le Nord-Kivu, il y a eu cette question d’insécurité liée à la présence du M23 dans les zones. Nous avons dû reporter l’activité qui va devoir commencer en janvier. Mais pour les provinces qui ont déjà connu l’OP, nous avons décidé avec le Gouvernement, de démarrer la phase désarmement et démobilisation. Cette phase va marcher concomitamment avec le programme que nous avons avec le Fonds de cohérence pour la stabilisation. Pour la province de l’Ituri déjà, il y a des équipes qui travaillent déjà et nous attendons dans un bref délai amener des ex-combattants dans la réinsertion et le relèvement communautaire », a déclaré Tommy Tambwe.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More