Elections 2023 : Ensemble pour la République de Moise Katumbi dit “non” au glissement de mandat en RDC

0

Le Président national d’Ensemble pour la République, Moise Katumbi, a tenu les 18 et 19 Janvier 2023, au siège de la présidence du parti à Lubumbashi, une réunion du comité directeur de ce parti politique.

Au cours de cette réunion, plusieurs points ont été examinés, notammment la montée du discours de haine et de racisme à travers tout le pays. A cet effet, Ensemble pour la République a qualifié cette attitude d’inacceptable et révoltante.

« Ensemble pour la République constate l’absence de sanctions à l’endroit des personnalités investies de l’autorité de l’Etat qui tiennent des discours racistes et xénophobes. Cette attitude complaisante est inacceptable et révoltante. Elle illustre la complicité d’Etat dans la diffusion des discours de haine. Ensemble pour la République usera de tous les mécanismes et instruments légaux à sa disposition pour combattre ce type de dérives qui ruinent la cohésion nationale », peut-on lire dans ce communiqué du Parti cher à Moise Katumbi.

Par ailleurs, Ensemble pour la République note que le Président de la CENI, Denis Kadima, sera tenu responsable du chaos électoral qui se prépare et devra en répondre.

« Au regard des carences et de l’opacité du processus d’enrôlement dans la première aire géographique, Ensemble pour la République constate qu’au rythme actuel, la tenue des élections dans les délais constitutionnels est délibérément sabordée pour exécuter un agenda caché. Le Président de la CENI sera tenu responsable du chaos électoral qui se prépare et devra en répondre » , souligne ce communiqué.

Et d’ajouter : « Ensemble pour la République met en garde le gouvernement à qui incombe l’obligation constitutionnelle de respecter ces délais contre toute manœuvre  visant à escamoter des électeurs par un processus d’enrôlement intentionnellement chaotique. Ensemble pour la République dit NON au glissement !

Quel qu’en soit le prix, la durée constitutionnelle des mandats électifs n’est pas une question négociable. Pas une minute de plus ne sera accordée à ceux dont le mandat arrive à terme en décembre 2023 ! »

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More