2ème Forum national sur la décentralisation en RDC : Le Premier ministre Sylvestre Ilunga souligne qu’il veillera personnellement à la mise en œuvre des recommandations

0 231

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a souligné qu’il veillera personnellement à la mise en œuvre des recommandations des travaux du 2ème Forum national sur la décentralisation en République Démocratique du Congo, pour que la décentralisation puisse se vivre au quotidien par la population dans les secteurs vitaux, notamment l’accessibilité à l’eau potable, à l’électricité, aux routes de dessertes agricoles, à la qualité des aliments produits, etc.

Ces assises consacrées à l’évaluation du processus de la décentralisation et  sa mise en œuvre 13 ans après ont été clôturées ce samedi 14 décembre, au salon Congo de l’hôtel Pullman.

Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a souligné que le pari a été gagné pour avoir communiqué avec les acteurs clés de la mise en œuvre de la décentralisation qui représentent l’ensemble du peuple congolais à la base.

Le Premier ministre a reconnu que la question du développement est le fondement de toute « notre existence en tant que citoyen car la décentralisation, une fois appliquée, conduit inéluctablement au développement ».

Selon le chef du gouvernement, les failles constatées dans la mise en œuvre de la décentralisation ont permis d’aller en direction d’une grande appropriation qui touche toute la population congolaise tant du milieu rural que du milieu urbain afin qu’elle connaisse les textes législatifs et réglementaires en la matière.

Il en est de même de l’effectivité du transfert des compétences correspondant aux compétences transférées, du financement des ressources et celui de la décentralisation.

Sylvestre Ilunga Ilunkamba a salué l’assiduité des participants avant d’émettre le vœu de voir les recommandations desdites assises se traduire en actes.

Il a invité les gouverneurs de province à mettre en application les principes de bonne gouvernance et de transparence au quotidien quant à  l’application et la gestion des politiques et projets de développement à la base.

Le Premier ministre a également exhorté les acteurs des institutions politiques provinciales à privilégier la concertation dans leurs rapports entre l’assemblée provinciale et le gouvernement provincial.

Il a reconnu que le financement de la décentralisation sera au cœur de son action, notamment le relèvement du budget dans les secteurs décentralisés et des entités de base, avant de mettre en exergue le rôle prépondérant de la Caisse Nationale de Pré-qualification pour financer les projets et programmes d’investissement en province.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More