A quand l’achat des bateaux de pêche pour la RDC ?

0 467

La République Démocratique du Congo est un “scandale géologique”, car regorgeant d’enormes richesses, tant du sol que du sous-sol, et même de ses cours d’eau.

Ce terme “scandale géologique” utilisé par le géologue belge Jules Cornet en 1892 pour qualifier la RDC, après des expéditions conduites dans la province du Katanga, est devenu une reference pour ce pays au centre de l’Afrique.

Au-délà de l’impressionnante diversité et quantité de ressources minières dont regorge le pays, les cours d’eau de la RDC ont été également bénis.

Malgré toutes ces potentialités que le Tout-Puissant a donné au pays de Lumumba et Kimbangu, la population congolaise demeure pauvre et continue à mourir de faim.

Depuis un moment, une controverse s’observe dans la société congolaise après l’achat des chinchards en Namibie par le gouvernement congolais, par le biais du ministre de l’économie nationale, Jean-Marie Kalumba Yuma.

Certains encouragent la décision du gouvernement, d’autres par contre stigmatisent le manque d’un management éclairé au sein du gouvernement des Warriors.  Ils estiment qu’acheter les chinchards à l’étranger est une très mauvaise décision, d’autant plus que des millions investis pour cette opération auraient suffi pour doter le pays des bateaux de pêche et ainsi exploiter les innombrables cours d’eau riches en poisson.

Des millions par ci, des millions par là, à quand l’achat des bâteaux de pêche pour la RDC  ?

La majorité de la population congolaise n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi, le gouvernement ne lève pas l’option d’acheter des bateaux de pêche alors qu’il en a les moyens ?

Parlant de l’importation des chinchards de l’étranger, la Sénatrice Francine Muyumba a regrétté le fait que le gouvernement laisse les poissons mourir de vieillesse dans les cours d’eau du pays.

« Nous laissons les poissons qui meurent de vieillesse en RDC pour importer les poissons à près de 100 millions de dollars Namibiens. Avec cette somme, nous pouvons obtenir des bateaux de pêche et créer une entreprise de pêche qui donnera de l’emploi à des milliers de Congolais », a déclaré la Sénatrice Francine Muyumba ce lundi 3 Janvier 2022 sur Twitter.

Alors que le gouvernement congolais cherche à faire sa promotion à travers l’achat des chinchards en fin d’année 2021, la population congolaise continue à mourir de faim. “On ne mange pas seulement en fin d’année, mais on mange chaque jour”, se sont indignés certains observateurs.

Malgré le prix juste recherché, la situation sur terrain n’est toujours pas sous contrôle comme le gouvernement l’aurait prévue. Certains fournisseurs vendent les chinchards au-delà du prix recommandé.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More