Abdul Hamid Mohammed Dbeibah, désigné Premier Ministre de la transition en Libye

0 158

La Libye a désormais de nouveaux dirigeants qui conduiront le pays dans une transition jusqu’aux élections nationales prévues le 24 décembre prochain.

Durant cinq jours, les assises du Forum du dialogue politique libyen ont réuni 75 délégués pour choisir un Premier ministre intérimaire et un conseil présidentiel unifié de trois personnes, afin de réunifier la Libye dans cette période de transition.

Après des séances de travail entamées depuis lundi, ces participants se sont choisis vendredi 05 février 2021, de nouveaux dirigeants de la transition en Libye. A l’issue d’un deuxième tour de vote, Mohammad Younes Menfi, Président du Conseil de présidence ; Mossa Al-Koni et Abdullah Hussein Al-Lafi, membres du Conseil de la présidence ; et Abdul Hamid Mohammed Dbeibah, Premier Ministre désigné, ont obtenu 39 voix sur les 75 votants. Il y a eu une abstention et un bulletin nul.

A cet effet, la Représentante spéciale par intérim du Secrétaire général pour la Libye, Stephanie Williams, a déclaré devant les délégués libyens en Suisse être « heureuse d’être témoin de ce moment historique ». « Vous avez surmonté vos différences, vos divisions et les nombreux défis auxquels vous avez été confrontés au cours de ce parcours difficile mais fructueux, dans l’intérêt de votre pays et du peuple libyen » a-t-elle poursuivi.

Pour sa part, le Secrétaire Général de l’Organisation des Nations unies, Antonio Guterres a appelé les parties prenantes à ce forum à accepter les résultats des urnes.

« J’appelle les membres du dialogue et les parties prenantes libyennes et internationales à respecter les résultats du vote », a déclaré M. Guterres, lors d’un point de presse au siège de l’ONU à New York. « La Libye va dans la bonne direction », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, cette nouvelle équipe dirigeante de la transition en Libye, doit s’attaquer à la formation d’un gouvernement dans les 21 prochains jours.

C’est pourquoi , Mme Williams a prévenu vendredi les délégués après le vote qu’il fallait poursuivre les efforts, le Premier ministre désigné doit, dans un délai ne dépassant pas 21 jours, former son cabinet et présenter son programme de travail.

Elle a appelé le nouvel exécutif provisoire à former « un gouvernement fondé sur le mérite, la compétence et qui est représentatif de tous les Libyens, y compris les jeunes, les composantes culturelles et les femmes ». Elle a noté l’engagement de garantir que les femmes occuperont au moins 30% des postes de direction.

La Représentante spéciale intérimaire des Nations Unies en Libye, Stephanie Williams, lors d’une réunion du Forum du dialogue politique libyen (FDPL) ONU Photo / Violaine Martin

 

La Représentante spéciale par intérim du Secrétaire général de l’ONU pour la Libye a également jugé nécessaire une action pour confirmer la date des élections du 24 décembre et a demandé au nouvel exécutif unifié de lancer un processus global de réconciliation nationale.

La mise en œuvre de l’accord de cessez-le-feu dans tout le pays et la crise socio-économique des Libyens doivent être le cheval de bataille du futur gouvernement.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More