Accès aux vaccins COVID : La Banque mondiale et le Fonds monétaire international appellent à un financement de 50 milliards USD

0 416

Le président du Groupe de la Banque mondiale David Malpass,  et la directrice générale du Fonds monétaire international Kristalina Georgieva,  ont publié ce jeudi 3 juin 2021, la déclaration conjointe au G7 concernant l’accès aux vaccins COVID pour les pays en développement.

« La pandémie de coronavirus ne prendra pas fin tant que tout le monde n’aura pas accès aux vaccins, y compris les habitants des pays en développement. L’accès mondial aux vaccins offre le meilleur espoir pour arrêter la pandémie de coronavirus, sauver des vies et assurer une reprise économique à grande échelle.

En collaboration avec l’OMS et l’OMC, le Groupe de la Banque mondiale et le FMI ont appelé à un soutien international pour 50 milliards de dollars de financement visant à parvenir à un accès plus équitable aux vaccins et ainsi aider à mettre fin à la pandémie partout.  

Le Groupe de la Banque mondiale et le Fonds monétaire international appellent les pays qui anticipent des approvisionnements excédentaires en vaccins dans les mois à venir à distribuer leurs doses et options excédentaires dès que possible, de manière transparente, aux pays en développement disposant de plans de distribution adéquats.

Nous exhortons les pays en développement à agir rapidement pour mettre en place des plans d’achat et de distribution de vaccins et des efforts de communication pour faire comprendre l’importance vitale des vaccinations approuvées contre le COVID-19. La Banque mondiale et le FMI, en étroite collaboration avec l’OMS, l’UNICEF, Gavi et les fabricants de vaccins, soutiennent les pays dans l’élaboration et le financement de tels plans.

Nous appelons les gouvernements, les sociétés pharmaceutiques et les organisations impliquées dans l’approvisionnement et la livraison de vaccins à aider à accroître la transparence et à créer une plus grande information publique concernant les contrats, les options et les accords de vaccins ; les accords de financement et de livraison des vaccins ; et les doses délivrées et les futurs plans de livraison.

Nous exhortons également les fabricants de vaccins à donner la priorité à l’intensification de la production de vaccins, offrant un accès accru aux pays en développement. Nos organisations travailleront activement pour encourager et soutenir un plus grand accès.

Distribuer plus largement les vaccins est à la fois une nécessité économique urgente et un impératif moral.»

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More