Affaire droits de retransmission des matchs : Le ministre Jolino Makelele précise que les 400.000 $ ne sont pas à mettre sur sa responsabilité

0 227

Des commentaires sortent de partout, à tort ou à raison pour expliquer cette affaire des droits de retransmission des rencontres des Léopards de la République Démocratique du Congo (RDC) aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), Cameroun 2021.

C’est pourquoi, le ministre d’État, ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, a tenu lundi 29 mars 2021 à apporter certaines précisions par rapport à cette affaire.

Pour le ministre d’État, le retard pris dans le paiement des frais liés aux matchs RDC-Angola et Angola-RDC, parce que ce sont frais qui sont mis en cause ici, ne sont pas à mettre sur sa responsabilité. Ces frais sont de 320.000 euros (400.000 dollars) en raison de 160.000 euros par match que l’État Congolais devait payer à l’Union Africaine des Radiodiffusion(UAR) par l’entremise de son représentant légal en RDC et en Afrique Centrale GOKA International. N’ayant pas payé ces frais, l’UAR a écrit récemment pour signifier à la RDC que le match contre le Gabon et la Gambie ne seraient pas retransmis par la télévision nationale congolaise.

Depuis le 28 Janvier dernier, le porte-parole du gouvernement avait pris le soin d’écrire au directeur du cabinet du président de la République, avant de lancer deux autres rappels le 24 février et le 24 mars. Ce n’est que le 25 mars, le jour du match face au Gabon, que le cabinet du président de la République répondra. Vu le temps court, il lui avait été conseillé d’appeler le ministre des finances et le gouverneur de la Banque Centrale mais ce dernier lui avait répondu qu’il n’avait pas reçu les instructions pour décaisser la somme.

Rappelons que la rencontre de la 5eme journée des éliminatoires de la CAN 2021, opposant le Gabon à la RDC  n’avait pas été diffusée par la Radio télévision nationale Congolaise (RTNC), l’inspecteur général des finances , chef de service Jules Alingete avait fait savoir le weekend passé, qu’un réseau des mafieux opérait derrière cette affaire pour s’en mettre plein les poches.

« Le Gouvernement Congolais avait payé depuis 2019 , les frais pour la retransmission des matchs , ces montants étaient valables jusque fin 2021. Donc cet éliminatoire est dans le package dont le gouvernement de la RDC avait payé 780.000 euros, droit des retransmission des éliminatoires dans lesquels étaient inclus, ce package donc cela posait un problème », avait lâché M. Jules Alingete alors qu’ une agence réclamait 400.000 dollars pour payer le droit de diffusion de la rencontre Gabon -RDC.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More