Antony Blinken : «La corruption est un cancer qui attaque le peuple congolais»

0 337

Le Secrétaire d’État américain Antony Blinken a déclaré que la corruption est un cancer qui attaque la démocratie, qui attaque le peuple congolais. C’était mercredi 10 août 2022, lors d’une interview accordée à Top Congo FM à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.

«Je pense qu’il y a une plus grande prise de conscience maintenant que la corruption est un cancer qui attaque la démocratie, qui attaque le peuple congolais, et qui attaque aussi la possibilité d’investissements étrangers. Nous avons vu des approches positives de la part du gouvernement. Je les ai évoqués avec mes , vos collègues. Mais il reste encore du travail à faire, notamment en matière de transparence de la part du gouvernement, de passation de marchés, et cetera » , a déclaré Blinken.

Et d’ajouter : «Mais je pense qu’il y a une démarche en cours, il y a un lien direct entre cette démarche et la possibilité d’investissements. Par exemple, dans le secteur minier, nous avons maintenant établi un partenariat pour l’extraction des minerais, et nous devons exploiter les minerais mais pas les êtres humains. Et ce qui est important dans ce partenariat, c’est notamment d’avoir éventuellement des investissements. Ce que nous demandons, c’est que cette exploitation se fasse selon de vraies valeurs, à savoir le respect des travailleurs, le respect de l’environnement, le respect de la transparence.

La RDC, je pense, participera à ce partenariat, et c’est assez prometteur pour l’avenir. Donc s’il n’y a pas de corruption, les entreprises américaines viendront, oui ».

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More