Assemblée nationale : Adoptées par la commission PAJ, les trois propositions de lois controversées de Minaku et Sakata renvoyées en Septembre pour traitement

0 132

Les Députés nationaux Aubin Minaku et Garry Sakata, initiateurs des propositions de lois controversées sur la reforme du pouvoir judiciaire en République démocratique du Congo, se sont exprimés ce jeudi 02 Juillet 2020, à la Presse sur l’évolution du processus d’élaboration de ces lois.

Selon Aubin Minaku, député national du FCC déclare que la commission PAJ, a déjà adopté ces 3 propositions de lois et c’est un processus porté maintenant par le bureau de l’Assemblée nationale.

« Adoptée par la commission PAJ, selon les prescrits républicains,  c’est un processus porté maintenant par l’Assemblée nationale par le bureau parce que le Président de la commission PAJ, a dit que le rapport sera déposé aujourd’hui ou demain au bureau de l’Assemblée nationale.»

Aubin Minaku a noté que les trois propositions seront renvoyées en septembre pour traitement, faute de temps.

Nous avons aussi noté, au cours des travaux de la conférence des présidents de l’Assemblée nationale,  nous avons été invités, il y a eu un échange par rapport au timing, par rapport au temps en ce sens que la session ordinaire de mars 2020, se clôture exactement dans trois jours et donc la tendance était que les six propositions de lois en souffrance, toutes ces propositions de lois pouvaient être, mieux traitées au mois de Septembre 2020,” a déclaré Aubin Minaku à la presse.

Aubin Minaku et Garry Sakata ont déclaré qu’ils profiteront de ce temps pour échanger avec les différentes structures , les différentes instances intéressées par cette problématique.

“Alors, nous initiateurs, ensemble bien évidemment avec la commission PAJ, si il y a ce report pour le mois de septembre , ce qui parait assez clair, parce qu’en 48 heures, on peut rien faire, nous allons en profiter étant donné que nous sommes de bonne foi pour échanger avec les différentes structures , les différentes instances intéressées par cette problématique. C’est pourquoi nous avons sollicitée une audience auprès du Cardinal , pour échanger à ce sujet . Nous allons échanger avec les magistrats sur la question comme cela se fait partout ailleurs. Il y a le même débat, partout ailleurs et nous allons contacter toutes les autorités, pourquoi pas au niveau de la haute hiérarchie afin d’expliquer le sens de notre initiative,” a conclu Minaku

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort