Assemblée Nationale : Azarias Ruberwa, Ministre de la Décentralisation et Réforme institutionnelle dans le collimateur des élus nationaux

0 92

Le Ministre d’État, Ministre de la Décentralisation et Réforme institutionnelle, Azarias Ruberwa est désormais dans le collimateur des élus du peuple, ce lundi 19 Octobre 2020, le Bureau de l’Assemblée nationale a convoqué une plénière à 13 heures, à la salle du Congrès du Palais du Peuple.

Au menu de cette plénière, l’adoption de l’ordre du jour et l’interpellation du Ministre d’État, Ministre de la Décentralisation et Réforme institutionnelle.

L’épineuse question de Minembwe, qui a fait agiter le spectre de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de la République démocratique du Congo, est désormais sur toutes les lèvres.

C’est pourquoi, les députés nationaux veulent plus d’explications pour connaitre les tenants et les aboutissants de cette affaire car même le Chef de l’Etat, Félix –Antoine Tshisekedi , dans une conférence de presse à Goma , avait affirmé « ne pas être au courant de l’installation du Bourgmestre de la Commune rurale de Minembwe ».

C’est la raison même, qui a concouru à l’interpellation de ce membre du gouvernement, Azarias Ruberwa Manywa par le député national, Muhindo Nzangi, élu de Beni, dans la province du Nord-Kivu. Il reproche au Ministre de la Décentralisation et Réforme institutionnelle, d’avoir procédé, de manière cavalière, à l’installation de Minembwe en commune rurale, dans la province du Sud-Kivu.

Le ministre d’État, Ministre de la Décentralisation et Réforme institutionnelle, Azarias Ruberwa, est accusé à tort ou à raison d’avoir violé les dispositions régissant l’installation de Minembwe en commune rurale. Certains voient par un tel acte, une volonté délibérée de baliser la voie à l’expropriation des terres des autochtones Congolais au profit des Banyamulenge, ces immigrés d’origine rwandaise, naturalisés Congolais.

Chaque jour, aucune minute ne passe sans que cette affaire encore en suspens, puisse soulever des interprétations allant dans tous les sens pour condamner le Ministre en charge de la décentralisation. Certains acteurs politiques et membres des mouvements citoyens vont plus loin, pour exiger la démission ou le limogeage du ministre d’État en charge de la Décentralisation et Réformes institutionnelles du Gouvernement.

Les députés nationaux étant les représentants du peuple suivront et examineront à loupe cette question en vue d’apaiser toutes les âmes émotives.

C’est une affaire à suivre.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort