Augustin Kibassa à l’Assemblée nationale : «La taxe RAM finance la gratuité de l’enseignement de base en RDC»

0 160

Le Ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication de la République Démocratique du Congo, Augustin Kibassa Maliba s’est présenté , ce mercredi 29 septembre 2021, à l’Assemblée nationale pour répondre aux préoccupations des élus du peuple concernant la taxe du Registre des Appareils Mobiles (RAM).

Au cours de son intervention devant les députés nationaux, Augustin Kibassa Maliba a affirmé que le RAM n’est pas une taxe mais une rémunération à un service, avant d’ajouter qu’il aide aussi à financer la gratuité de l’enseignement de base en République Démocratique du Congo.

Depuis le début de la taxe RAM,  25 millions de dollars américains ont été déjà récoltés et 38 millions d’appareils mobiles sont déjà enregistrés dans toute la République, a lâché Kibassa.

Pour les élus du peuple, ces réponses du ministre des PTNTIC ne sont pas convaincantes, sont mensongères et choquantes.

Alors qu’à l’ordre du jour de la plénière, le RAM n’était qu’une simple question d’actualité, les élus du peuple ont tenu à transformer la matière en « question orale avec débat », permettant aux députés de poser des questions et de recevoir des reponses.

Le député national Claude Misare qui avait déposé le lundi 3 mai dernier, une question orale avec débat relative à la taxe RAM, souligne que le RAM est une taxe illégale.

 

 

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More