Bases des miliciens de l’UDPS à Kingabwa : Le FCC exige une enquête pour que la justice militaire sanctionne les commanditaires

0 229

La Conférence des Présidents du Front Commun pour le Congo (FCC), a , dans un communiqué parvenu vendredi 28 août 2020, à la rédaction de Lehautpanel.com, exigé une enquête minutieuse et approfondie pour que la justice militaire se saisisse , en procédure de flagrance , de cas graves d’atteintes à la paix  et la sécurité nationales , allusion faite à l’existence attestée des bases abritant des miliciens se revendiquant de l’UDPS, à Kingabwa dans la ville de Kinshasa, afin que les commanditaires soient sanctionnés sévèrement.

Le communiqué souligne que la Conférence des présidents du FCC, a suivi avec grand étonnement l’information faisant état de l’existence attestée des bases abritant des miliciens se revendiquant de l’UDPS, à Kingabwa dans la ville de Kinshasa.

En raison de la similitude observée entre les activités menées  par ces groupes de hors la loi, identifiés également à Kasumbalesa dans la Province du Haut Katanga, le FCC exprime sa vive préoccupation de voir ces miliciens urbaines se multiplier d’autant qu’elles portent directement atteintes à l’Etat de droit, à la démocratie et à la sécurité des biens et des personnes.

Fortement attaché à la stabilité du pays, le FCC déplore et condamne totalement cette pratique qui porte gravement atteinte aux acquis démocratiques de ces dernières années ; et craint qu’elle ne conduise à un non Etat.

A cet effet, le FCC exige une exigé une enquête minutieuse et approfondie pour que la justice militaire se saisisse, en procédure de flagrance , de ces cas graves d’atteintes à la paix  et la sécurité nationales afin d’en identifier les commanditaires , et de leur infliger les sanctions les plus sévères, conformément aux lois de la république.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More