Biélorussie : Maxim Znak, politicien et avocat de l’opposition enlevé

0 281

L’ avocat biélorusse de l’opposition, Maxim Znak a été enlevé ce mercredi 09 septembre, de son bureau par des hommes masqués.

Spoutnik Belarus, qui cite un avocat, note que l’appartement de Maxim Znak a été perquisitionné par la commission d’enquête Biélorusse , ce mercredi, il faisait l’objet de poursuites judiciaires par le comité d’enquête.

Il sied de signaler que Maxim Znak est membre du Conseil de coordination formé par l’opposition pour superviser les efforts de transition pacifique du pouvoir et qui cherche à dialoguer avec le président Alexander Loukachenko, au sujet d’une sortie de crise en rapport avec des dernières élections présidentielles du 9 août dernier, qui a donné vainqueur Loukachenko, accusé par l’opposition de fraude massive durant le scrutin.

Depuis les manifestations contre le régime de Loukachenko, en Biélorussie, l’opposition est désormais la cible des services de renseignement du pays.

Interfax a rapporté que les enquêteurs de l’État fouillaient également le siège de l’opposant emprisonné Viktor Babariko.

Avec le même modus operandi que pour Maria Kolesnikova, qui a été arrêtée lundi dans la capitale, Minsk, avec deux autres membres du conseil puis conduite à la frontière avec l’Ukraine mardi matin pour être expulsée, cette fois -ci c’est au tour de Znak.

Toujours cette semaine, une haute personnalité du conseil, Olga Kovalkova, a déclaré qu’elle avait été forcée par les autorités Biélorusses de quitter le pays.

Olga Kovalkova a refusé d’être expulsée et a écopé 10 jours de prison le 25 août dernier et les autorités lui ont dit qu’elle risquerait de nouvelles arrestations si elle ne quittait pas le pays.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More