Bukavu : Les actions du Maire Meschak BILUBI font taire les critiques acerbes

0 226

La ville de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo, revêt désormais sa plus belle robe, grâce à l’implication du Maire Meschak BILUBI.

On peut tout dire, mais « les actions du Maire Meschak BILUBI parlent plus fort que les paroles ».

Après la suspension du Maire Meschak BILUBI durant 14 mois, son retour à la Mairie a redonné à la ville de Bukavu un nouveau souffle. Ce retour salvateur n’a pas été digéré par les partisans du chaos.

Dès sa réhabilitation, 15 cahiers de charges sont déposés par les structures de la société civile et les corporations économiques et culturelles reprenant les urgences et priorités pour relever la ville et lui donner une image d’une entité urbaine.

A cet effet, le lancement des activités a été donné au cours d’une activité d’évaluation et redevabilité organisée à la salle Concordia où étaient invités les cadres de bases et tous les acteurs de la société civile.

Parmi les résolutions retenues, nous avons :

– L’assainissement de la ville : évacuation des déchets, lutte contre les marchés pirates, peinture des maisons,

– Sécurité : éclairage public, lutte contre les boissons fortement alcoolisées, évacuations épaves sur les servitudes,

– Les recettes : campagne de civisme fiscale et mobilisation des recettes pour des projets d’intérêt urbain.

Depuis que le Maire s’est engagé à remplir ses devoirs d’État, les ennemis partisans du chaos ont manqué de sommeil et conspirent pour vendre mal et négativement son image à travers des campagnes de diabolisation dans les médias et les réseaux sociaux.

Cherchant à maintenir la ville de Bukavu dans le sous-développement, les manipulateurs et ennemis du progrès critiquent des actions mal orientées même lorsqu’il ne s’agit pas de la responsabilité première de la mairie.

Même un aveugle sait voir qu’il y a une grande différence entre l’absence du Maire Bilubi et sa présence à la mairie. Les actions du Maire qui sont en train de faire taire les critiques acerbes, démontrent qu’il fallait l’attendre pour relancer les activités d’achèvement de la clôture de la mairie, la relance de chaulage des maisons pour une bonne image des avenues, l’éclairage public par la participation citoyenne, la réhabilitation des robots et monuments publics comme à la place de l’indépendance et feu rouge, la relance des activités d’assainissement de la ville et le désengorgement des servitudes et parkings, la lutte contre les marchés pirates pour diminuer les risques et les cas d’accidents, la relance de la diplomatie urbaine pour bénéficier des projets PDU auprès des bailleurs nationaux et internationaux à travers des voyages et déplacements fructueux, l’amélioration des conditions des agents pour augmenter l’écart du niveau d’achat face au revenu avec la crise économique actuelle et tant d’autres réalisations.

En un trimestre après sa réhabilitation dans ses fonctions de Maire, M. Meschak BILUBI, n’a d’yeux que pour des actions d’intérêt général dans la ville de Bukavu.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More