Burundi : La Première Dame Angeline Ndayishimiye dote son pays d’un centre de traitement des fistules obstétricales à Gitega

0 122

C’est ce vendredi 17 septembre 2021 que le Président de la République du Burundi, Évariste Ndayishimiye a procédé à l’inauguration du bâtiment du Centre “Urumuri” de Gitega en charge de traitement des fistules obstétricales, une réalisation de la Fondation Bonne Action Umugiraneza que dirige la Première Dame de la République , Mme Angeline Ndayishimiye Ndayubaha, qui appuie le Gouvernement du Burundi dans sa volonté d’améliorer la santé de la population en général et de la femme en particulier.

« Je voudrais féliciter la Fondation Bonne Action Umugiraneza pour ce projet d’extension du centre Urumuri qui désormais a une capacité d’accueil élevée et contribuera à la mise en application des programmes du gouvernement en matière de santé», a-t-il déclaré.

Le Président de la République du Burundi a, par ailleurs, annoncé que le Gouvernement du Burundi ne ménagera aucun effort pour soutenir la Fondation Bonne Action Umugiraneza et a même promis d’accorder un don d’une ambulance à la Fondation pour permettre l’évacuation des femmes fistuleuses vers le centre Urumuri, comme l’avait demandé la Présidente de cette organisation.

Le Numéro Un Burundais a saisi cette occasion pour encourager les autres associations, les entreprises, les partenaires techniques et financiers à soutenir les efforts du gouvernement dans le domaine de la santé, entre autres, par l’achat des équipements médicaux modernes car , étant tous ensemble c’est possible, a t-il dit.

La Première Dame du Burundi et Présidente de la Fondation Bonne Action Umugiraneza , Madame a, dans son allocution, indiqué qu’après l’extension de ce centre de traitement des fistules pour un montant de plus de 660 million de Francs Bu, la Fondation envisage aussi d’équiper le nouveau bâtiment érigé, de chercher les autres médecins additionnels et d’aménager un autre centre d’accueil des femmes convalescentes des fistules obstétricales pour leur permettre de bien se rétablir et en profiter pour apprendre les petits métiers générateurs de revenus.

Depuis le début de la campagne de traitement des femmes fistuleuses lancée par la Première Dame du Burundi le 14 août 2020, 159 malades ont été traitées et guéries.

 

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More