Cadre Macroéconomique stable malgré la fluctuation des prix sur le marché et la dépréciation du Franc congolais

0 368

Le Premier ministre sylvestre Ilunga Ilunkamba, a présidé mardi à la Primature, la traditionnelle réunion du comité de conjoncture économique pour examiner le cadre macroéconomique de la République démocratique du Congo.

Dans ce contexte économique particulier de non recours  à la planche à billet traduit par une seule phrase « zéro dépense hors budget » le gouvernement Ilunga Ilunkamba en alerte surveille tous les agrégats macroéconomiques régulièrement. Il s’agit notamment de suivre la production, les prix et le taux de croissance sur le plan tant national qu’international, a déclaré le vice –premier ministre, ministre du Budget, Jean –Baudoin Mayo.

Pour Elysée Munembwe , vice premier ministre , ministre du Plan, a scruté lors de cette séance de travail présidée par le Premier ministre que d’une manière générale , le cadre macroéconomique reste stable , malgré la légère dépréciation du Franc Congolais par rapport au dollar américain constatée sur le marché de Kinshasa. Le Gouvernement en synergie avec la Banque centrale du Congo à toute son intention sur ce dossier afin de contenir cette situation .

Le comité de conjoncture a lancé pour une énième fois un appel au civisme fiscal pour augmenter les recettes  de l’État dont la mobilisation n’est pas encore à son maximum.  Des actions sont prévues pour que chaque contribuable participe à un effort national pour donner au gouvernement les moyens d’exécuter son programme de développement bien chiffré dans le Budget 2020. Jean Baudoin Mayo a annoncé également que le gouvernement central s’investit pour mettre hors d’état de nuire tous ceux qui s’opposent au bon fonctionnement des postes douaniers de la RDC.

Par ailleurs, la ministre de l’économie, Acacia Bandubola a exposé aux membres du comité de conjoncture, les causes de la fluctuation des prix sur le marché. A ce sujet, le premier ministre a donné des instructions nettes pour que le comité national de suivi des prix effectue des descentes sur le terrain, pour que l’évolution des prix soit mise à l’écart de toute spéculation.

Concernant le Coronavirus qui sévit actuellement en Chine et a des répercussions sur le plan économique, les membres du comité de conjoncture pense que le gouvernement va élaborer des stratégies pour conter en amont les effets néfastes du ralentissement des activités économiques.

Ont pris part à cette réunion hebdomadaire du comité de conjoncture économique, les vices- premiers ministre du Plan, Elysée Munembwe, et de Budget, Jean Baudoin Mayo, les ministres des finances Sele Yalaghuli , du commerce extérieur, Jean Lucien Busa, et sa collègue de l’économie, Acacia Bandubola, de Mines, Willy Kitobo  ainsi que le vice –gouverneur de la Banque centrale du Congo, Jules Bondombe.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More