Campagne électorale américaine : Le Tandem Biden et Harris appelle au changement , promet de donner la priorité à la justice raciale et un leadership, une fois élu

0 199

Le candidat démocrate à la présidentielle américaine de l’automne prochain, Joe Biden et sa colistière Kamala Harris ont adressé mercredi 12 août 2020, leur premier discours lors d’un événement dans le gymnase du Lycée de Wilmington, au Delaware, avant leurs nominations à la Convention nationale démocrate la semaine prochaine.

Le Tandem Biden et Harris a déclaré que les États-Unis réclament un changement, une justice raciale pour Biden et un leadership pour sortir le pays du coronavirus et des crises économiques, et réparer les divisions raciales qui ont secoué le pays, pour Harris.

Joe Biden a promis de donner la priorité à la justice raciale en tant que président, suite à la réponse évoquée par Trump au rassemblement de Charlottesville.

Ce rassemblement de Wilmington n’a pas drainé beaucoup de foule, atténué par la pandémie de coronavirus et a débuté en retard d’une heure en raison de la coupure de courant. Il y avait plusieurs centaines de partisans rassemblés à l’extérieur, mais seule une poignée de journalistes a été autorisée à entrer pour assister aux discours en personne.

Le Tandem Biden et Harris s’est penché sur la nature historique de la candidature de Harris à la vice-présidence. Si elle est élue, Harris sera la première femme et la première personne de couleur à être vice-présidente.

Et ils ont offert des critiques fulgurantes de la politique raciale de Trump, ancrant leurs attaques sur le troisième anniversaire du rassemblement meurtrier «Unite the Right» à Charlottesville, en Virginie.

Biden a félicité Harris, l’enfant d’immigrants indiens et jamaïcains, pour avoir affronté les grandes banques pendant la Grande Récession et les lobbies des armes à feu et du pétrole en tant que procureur général de Californie.

Il a souligné son travail au sein des comités de la magistrature et du renseignement du Sénat, affirmant qu’elle avait dirigé l’effort pour tenir l’administration Trump responsable de ses enquêtes et interroger des responsables.

Fort de son âge avancé , Joe Biden (77 ans) a déclaré que quand il serait élu, Harris serait prêt à intervenir et à diriger dès le début.

“Elle sait comment gouverner, comment passer les appels difficiles et elle est prête à faire le travail dès le premier jour”, a déclaré Biden.

Kamala Harris, n’a pas perdu de temps pour critiquer Donald Trump, l’accusant d’avoir attisé les divisions raciales et affirmant qu’il aurait pu empêcher des dizaines de décès de coronavirus.

«La mauvaise gestion de la pandémie par le président nous a plongés dans la pire crise économique depuis la Grande Dépression, et nous vivons un bilan moral avec le racisme et l’injustice systémique qui a amené une nouvelle coalition de conscience dans les rues de notre pays», a expliqué Kamala Harris.

Elle a évoqué que «l’Amérique réclame le leadership.» Trump a hérité de la plus longue expansion économique de l’histoire de Barack Obama et Joe Biden”, a-t-elle ajouté. «Puis, comme tout ce dont il a hérité, il l’a enfoncé directement dans le sol.

Mais Biden a déclaré que la nomination de Harris avait été un succès retentissant parmi les démocrates de la base. Il a déclaré que la campagne avait connu mardi sa meilleure journée de collecte de fonds du cycle, doublant son précédent record.

L’ancienne vice-présidente a vendu Harris comme une figure historique, notant qu’elle serait la première femme noire à occuper le deuxième poste politique le plus élevé du pays.

“Ce matin, partout dans le pays, les petites filles noires et brunes qui se sentent si souvent négligées peuvent se voir pour la première fois d’une manière nouvelle comme des présidents et des vice-présidents”, a déclaré Biden.

Harris a mis à profit son expérience de procureur de district de San Francisco et de procureur général de Californie, affirmant que ces postes l’avaient préparée à poursuivre l’affaire contre Trump.

«L’affaire contre Donald Trump et Mike Pence est ouvert et fermé », a déclaré Harris.

Joe Biden a défendu sa colistière en attaquant vivement Trump pour avoir attaqué Harris. Le président américain a qualifié Harris de «méchant» et sa campagne l’a qualifiée de fanatique de gauche.

Bident s’est interrogé, «Quelqu’un est-il surpris que Donald Trump ait un problème avec les femmes fortes?».

Joe Biden et Kamala Harris ont tous deux accusé Trump des troubles raciaux qui ont perturbé le pays à la suite du meurtre par la police de George Floyd.

Il sied de signaler que le tandem Biden et Harris poursuivra leur campagne ensemble à la convention virtuelle des démocrates qui se déroulera de lundi à jeudi prochain.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More