Candidature à la CENI : La CENCO recommande à la présidente de l’Assemblée nationale d’éviter de faire un forcing et d’œuvrer en faveur d’une solution qui rassure toute la population Congolaise

0 316

Dans une correspondance adressée à la présidente de l’Assemblée nationale Jeanine Mabunda, la CENCO lui recommande d’éviter de faire un forcing et d’œuvrer en faveur d’une solution qui rassure toute la population.

“De ce qui précède, il est manifestement établi qu’il ne s’est pas agi d’un vote dans l’esprit de l’article 17 de la Charte de notre plateforme. C’est pourquoi je vous recommande, Honorable Présidente, d’éviter de faire un forcing en cette matière pour laquelle le peuple congolais que vous représentez est très regardant et d’œuvrer en faveur d’une solution qui rassure toute la population congolaise” lit-on dans cette correspondance.

La CENCO a, par ailleurs, exprimé sa joie par le fait que la présidente ait constaté d’elle-même deux faits qui excluent l’hypothèse d’un vote régulier dont le vote serait de 6 voix contre 2 à savoir :

– Le Bishop Sony Kafuta a avoué devant vous qu’il a soulevé la main en faveur de tous les trois candidats.

– En outre Cheik Abdallah n’a pas nié le fait qu’il était le dernier intervenant à prendre la parole dans la salle et qu’il a proposé une troisième voie qui consistait à remettre sur la table les 3 candidats dont on n’a pas parlé.

A cet effet, la CENCO a aussi rappelé qu’elle s’aligne avec les autres organisations de la société civile pour qui,  il faut d’abord les reformes consensuelles de la loi portant organisation de la CENI, avant de poursuivre les pourparlers pour un candidat éventuel.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More