CENCO : “La majorité de la population continue à faire face à l’extrême pauvreté, malgré la hausse des réserves de change à la Banque Centrale”

0 152

Les Cardinaux, Archevêques, Évêques et Administrateur Apostolique, membres de la conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), réunis à la 58ème Assemblée plénière ordinaire à Kinshasa du lundi 14 au vendredi 18 juin 2021, ont interpellé le gouvernement Congolais, au travers du message rendu public ce lundi 21 juin , suite à la situation de l’extrême pauvreté dont la majorité des congolais font face actuellement.

« Les efforts fournis par le Gouvernement méritent d’être soulignés, notamment la hausse des réserves de change au niveau de la Banque Centrale, et des initiatives prises dans les différents ministères. Mais, la majorité de la population continue à faire face à l’extrême pauvreté. Curieusement, à côté d’elle, il y a encore et toujours une poignée de compatriotes qui s’enrichit de façon scandaleuse et sans cause. D’aucuns se demandent si ce n’est pas le fruit de la corruption et du détournement des deniers publics au profit personnel. Cette situation a aussi un impact négatif sur la cohésion nationale dans la mesure où elle creuse davantage le fossé entre les riches et les pauvres », a déclaré l’Abbé Donatien Nshole, ce lundi 21 juin 2021 à Kinshasa, dans sa lecture du message des évêques, épinglant les défis de la société congolaise sur le plan socio-économique.

A cet effet, les évêques de la CENCO ont fait des recommandations au Gouvernement de la République afin de rééquilibrer les dépenses des institutions proportionnellement aux besoins de la population ; promouvoir des projets de société qui renforcent l’intégration nationale, tels que la construction des routes nationales, etc.

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More