CHAN 2020 : Les Léopards attendent impatiemment les résultats de la contre-expertise Covid-19

0 188

Les Léopards de la République démocratique du Congo, attendent impatiemment les résultats de la contre-expertise des prélèvements de la Confédération africaine de football (CAF), après que 13 joueurs ont été déclarés positifs au coronavirus, d’après les résultats contestés des tests passés jeudi à Douala.

Cette situation a fortement étonné nos Léopards, les Congolais vivant au Cameroun et en RDC, ainsi que les amoureux du ballon rond. C’est pourquoi, vendredi 29 janvier 2021, tard dans la nuit, la CAF a rappelé les deux équipes nationales, les Léopards et les Lions Indomptables, prochains adversaires en quart de finale du Championnat d’Afrique de nation (CHAN), à refaire les tests Covid-19 pour une contre-expertise.

La Contestation de la délégation de la République Démocratique du Congo, a dépassé les frontières du Cameroun, laissant ainsi une très mauvaise image pour le Cameroun pays organisateur de ce CHAN 2020 et de la prochaine CAN 2021, prévue en Janvier 2022.

Les joueurs de l’équipe A’, décidés d’honorer le pays ce soir face au pays organisateur, attendent impatiemment les résultats de la contre-expertise des prélèvements de la CAF.

Contexte

La délégation de la RDC a passé jeudi dernier, soit à 48 heures du match de quart de finale les tests COVID-19 à Douala, treize personnes dont douze joueurs étaient déclarés positifs. Le médecin de l’équipe, JP Bungu Kakala, réceptionnant les résultats de mains du vice-président de la FECOFA et coordonnateur des équipes nationales au cours de la réunion d’urgence, tenue à l’hôtel Onomo, divulgué les noms de ces treize personnes seulement à quelques officiels de l’équipe dont les membres du staff technique. Aucun joueur n’est informé de ces cas déclarés positifs. Ni même certaines personnes proches de l’équipe.

Ce qui a le plus énervé la délégation congolaise et que lors de la réunion technique de vendredi à 10h30 est qu’un membre de l’équipe nationale du Cameroun puisse déclarer que la RDC compte 13 cas positifs avant même que la CAF et la délégation congolaise soit au courant. C’est ce qui a motivé la fédération congolaise de football association de saisir la CAF pour une contre-expertise.

Et juste après les prélèvements des joueurs et membres du staff technique dans la salle de réunion et ceux en isolement dans leurs chambres respectives, le Docteur Bungu et le responsable vidéo de l’équipe, Rigaud Mulopo, ont accompagné l’équipe d’expertise de la CAF jusqu’à hôpital où les prélèvements de toute la délégation congolaise sont réexaminés. Ils sont rentrés tard dans la nuit à l’hôpital avant repartir très tôt pour attendre les résultats et les ramener au cours de la journée.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More