Consultation communautaire sur la paix en Ituri : Le gouverneur Bamanisa vise à asseoir une cohabitation de paix

0 186

Cinq jours de réflexion pour différentes communautés de l’Ituri à mettre fin aux conflits intercommunautaires dans cette province de la République démocratique du Congo.

Les consultations communautaires lancées depuis mardi par le gouverneur de la province de l’Ituri, Jean Bamanisa Saidi, se sont poursuivi mercredi 13 mai 2020, à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri.

Ces consultations communautaires vont durer 5 jours avec comme objectif de réfléchir sur les voies et moyens pour mettre fin aux conflits intercommunautaires et à restaurer la paix dans les territoires de l’Ituri en proie à l’insécurité. Il s’agit de faire une autopsie sur les problèmes sécuritaires auxquels sont confrontés toutes les chefferies d’Irumu. Restaurer la paix et mettre fin aux violences dans ce territoire, il faut un engagement responsable de chaque citoyen.

Le gouverneur de l’Ituri, Jean Bamanisa a déclaré que « nous devons dialoguer, nous devons chercher à ce que les uns et les autres puissent nous donner les vrais éléments et que nous puissions projeter dans le temps court, moyen et long –terme, pour vraiment asseoir une cohabitation de paix. »

Les chefferies d’Irumu qui font face à l’insécurité des milices, les membres de la communauté Bira et tant d’ autres couches de la population ont fait plusieurs proposition notamment :

-Les combattants membres de ces milices de déposer les armes et qu’ils puissent intégrer la force loyaliste ou encore, et passer par le processus DDRR,  aux responsables et chefs locaux des entités locales, les leaders de communauté et la crème intellectuelle de dénoncer de loin ou de prêt tout mouvement suspect.

Pour le gouverneur Bamanisa, il faudrait convaincre ceux qui ont perdu le chemin, le arrêter et les punir conformément à la loi.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More