Consultations du Chef de l’État : La Cenco a déposé un mémo proposant au garant de la Nation leurs pistes de solutions

0 116

Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi a reçu ce lundi 09 novembre, au Palais de la Nation, la délégation de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, conduite par son Président, Mgr Marcel UTEMBI.

Auprès du Chef de l’État, les Princes de l’Église Catholique étaient porteur d’un mémo, à travers lequel ils proposent au garant de la Nation leurs pistes de solutions « pour mettre fin à la crise politique actuelle au pays. »

Tout en remerciant le Chef de l’État pour avoir associé l’Eglise Catholique à cette démarche, Mgr Marcel UTEMBI, Archevêque de Kisangani, s’est refusé tout commentaire devant la presse quant en ce qui concerne le mémo des Prélats catholiques, la primeur étant réservée au Chef de l’État, a-t-il dit.

En marge de l’audience accordée à la délégation de la CENCO, le Président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi a reçu en aparté le Cardinal Fridolin AMBONGO BESUNGU, Archevêque Métropolitain de Kinshasa.

Contrairement au Président de la CENCO visiblement réservé face à la presse,

le Cardinal Fridolin AMBONGO a déclaré: ” je suis venu rapporter au Président de la République la situation dramatique que dans lequel vit la population Congolaise actuellement.

Le peuple attend beaucoup de ces consultations. Le peuple ne veut pas que ces consultations soient une énième consultation et que ça continue à se dégrader. On attend beaucoup d’elles et il faudra qu’à leur issue, la vie de congolais change”, a-t-il martelé.

S’agissant de la coalition au pouvoir, le Cardinal Fridolin AMBONGO estime que cette dernière a montrée ses limites, toutefois, son avenir dépend de la position que prendra le Chef de l’État.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More