Convention nationale Républicaine : «Trump a parlé avec optimisme de la perspective d’une reprise économique tout en s’engageant à créer 10 millions d’emplois en 10 mois s’il est réélu»

0 214

Le Président américain Donald Trump, a prononcé lundi 24 août 2020, un discours de rassemblement à la Convention nationale républicaine lors d’une apparition surprise à Charlotte, en Caroline du Nord, après avoir été officiellement nominé pour le billet GOP 2020, a rapporté The Hill.

Le Président Trump a été investi par son parti « GOP » comme candidat à l’élection présidentielle de Novembre prochain, avant de prononcer un discours rassembleur tout en abordant différents sujets de la vie sociale, politique et judicaire des Etats-Unis , et martelant sur le Coronavirus,  le vote par correspondance et s’attaquant plus particulièrement à Joe Biden, le candidat démocrate à la course pour la Maison Blanche.

Trump s’est engagé à créer de 10 millions d’emplois en 10 mois s’il est réélu, démontrant ainsi son optimisme de la perspective d’une reprise économique.

Il a vivement attaqué les démocrates qui utilisent l’argument du coronavirus contre lui , auprès des électeurs américains pour la présidentielle de l’automne. Tout en rejetant l’idée du candidat démocrate Joe Biden, visant à augmenter les taxes et la réglementation, ce qui rendrait «impossible la construction d’une autoroute», a déclaré Trump.

Trump a affirmé que les décisions de restreindre les opérations commerciales et d’élargir l’accès au vote par correspondance n’étaient pas motivées par la pandémie mais par la politique.

“Ce qu’ils font, c’est utiliser COVID pour voler une élection”, a déclaré Trump. “Ils utilisent COVID pour frauder le peuple américain, tout notre peuple, d’une élection juste et libre. Nous ne pouvons pas faire cela.”

En parlant de ses réalisations, Trump a clairement expliqué que son administration a été bien plus supérieure que toutes les autres administrations qui se sont succédées à la tête des Etats-Unis.

«Nous avons accompli plus que n’importe quelle administration dans l’histoire de notre pays», a affirmé Trump.

Il a parlé de quelques réalisations, notamment des efforts pour sécuriser la frontière, ramener des emplois dans le secteur manufacturier, construire le mur à la frontière sud, vaincre le groupe terroriste de l’État islamique et réduire les prix des médicaments.

Dans le domaine de la Justice, Trump a déclaré qu’il était sur le point de nommer 300 juges à la magistrature fédérale. Étant donné que le Sénat avait confirmé la 200e nomination judiciaire de Trump à la fin du mois de juin.

Trump a déclaré aux délégués qu’il ressentait une «obligation» de se rendre en Caroline du Nord, un État clé du champ de bataille que le président a remporté d’environ 3 points de pourcentage contre le démocrate. Hillary Clinton en 2016.

«Je me sentais obligé de venir en Caroline du Nord. C’est un endroit qui a été très bon pour moi », a déclaré Trump, avant de critiquer Biden pour ne pas avoir voyagé au Wisconsin, l’État qui était censé être le site de la convention démocrate avant que les organisateurs ne le mettent en ligne pour des raisons de sécurité à cause du COVID-19.

Le tandem Trump et Pence s’est chacun rendus au Wisconsin pour faire campagne la semaine dernière.

Signalons que le Parti Républicain a investi officiellement Trump et son vice-président Pence en tant que candidat à la Présidence des États-Unis, avant de faire leur apparition surprise à la convention pour un discours. Seuls 336 délégués étaient présents pour la nomination de Trump par son parti GOP, lundi soir, en raison du coronavirus.

Le président devrait comparaître à un certain titre chaque soir du congrès, notamment en rencontrant les travailleurs de première ligne lundi soir.

La convention républicaine durera quatre jours après avoir débuté lundi , avec la nomination de Trump, elle sera en grande partie virtuelle, avec des conférenciers prononçant des remarques de sites à Washington, DC, et à travers le pays.

Le président Trump prononcera son discours de remerciement de la Maison Blanche, jeudi et se basera en partie sur la réponse de l’administration au coronavirus, a -t-il fait savoir lundi.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More