COVID-19 : Instauration du service minimum au sein de l’administration publique et privée au Nord-Kivu

0 95

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le lieutenant général Constant Ndima Kongba vient de décréter un service minimum au sein de l’administration tant publique que privée pour renforcer la lutte contre la propagation du coronavirus, 3e vague de la Covid-19.

D’après un communiqué lu par le Porte-parole de l’Autorité provinciale, le général de brigade Sylvain Ekenge, des équipes réduites vont désormais animer le cabinet et les différents services rattachés au cabinet du Gouverneur.

« Aucune visite n’est autorisée au lieu de service aussi bien pour les visiteurs que pour les agents non en service », indique le document qui ajoute que « ne peuvent accéder aux lieux de service que les personnes chargées du dépôt des courriers ou celles portant une invitation officielle ».

Au niveau des services publics de l’État, le communiqué de l’Autorité provinciale indique que « tous les chefs des divisions provinciales, les directeurs des entreprises étatiques, paraétatiques et privées sont invitées à prendre les mesures qui s’imposent pour le service minimum ».

Les maires des villes, les bourgmestres des communes, les administrateurs de territoire, les chefs des chefferies et secteurs doivent impérativement organiser un service minimum.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More