COVID-19 : La FECOFA publie un guide sanitaire pour les compétitions en RDC

0 319

GUIDE SANITAIRE DE LA FECOFA POUR LES COMPETITIONS EN RDC

Kinshasa, Septembre 2020

INTRODUCTION

1.1. Du virus

La pandémie au COVID-19 perturbe les activités humaines depuis novembre/décembre 2019. Sujet à plusieurs mutations, ce virus hautement infectieux, affecte plusieurs organes (ex. le cœur, les poumons), affaiblit les réactions immunitaires, prédispose au développement des caillots sanguins dans les poumons et dans le cerveau.

Le monde médical découvre sans cesse des aspects inouïs de la COVID-19, ce qui rend difficile la prise en charge de la maladie. Néanmoins, les règles de distanciation sociale, l’isolement ainsi que l’hygiène des mains demeurent des moyens efficaces pour la prévention et le contrôle de la propagation.

Le présent document sert de support pour l’organisation des activités en toute sécurité compte tenues des connaissances scientifiques actuelles sur le virus, l’engagement des responsables politiques et sportifs, le comportement, les attitudes et pratiques en rapport avec la lutte contre la COVID-19.

1.2. Des mesures générales par l’Organisation Mondiale de la Santé, le Gouvernement congolais et la Fédération Congolaise du Football Association.

L’OMS a édicté les gestes barrières et les mesures d’hygiène corporelle pour la prévention de la maladie à Coronavirus, étant donnée l’absence de traitement de cette maladie, à l’heure actuelle.

La FECOFA avait suspendu les championnats et compétitions au mois de février 2020, pour éviter la propagation de la COVI-19 à partir des sites d’entrainement et de matches de football.

Le 23 mars 2020, l’état d’urgence sanitaire a été décrété par le Président de la République. Il a été renouvelé six fois. Le 22 juillet, le Président de la  république a levé l’état d’urgence sanitaire tout en maintenant l’observation obligatoire des gestes barrières et les mesures d’hygiène corporelle.

La population ne semble pas respecter les mesures gouvernementales du fait des contre-vérités distillées par certaines personnes, avec des analyses erronées. Notamment la banalisation liée au faible taux de décès et de développement de maladie bruyante dans les milieux populaires, ignorant la circulation des porteurs sains bien que contaminés et susceptibles de propager les germes. Ainsi, s’installe le doute, la réticence et même la résistance humaine.

La levée de l’état d’urgence ne signifie nullement la fin de l’épidémie à COVID19. C’est ainsi que la FECOFA multiplie des échanges entre son Comité de pilotage COVID-19 et le Secrétariat technique de la Riposte COVID-19.

L’ouverture des frontières, les fréquentations des morgues, des salles des fêtes, des bars, des sites touristiques, des réunions, des transports en commun et des églises, constituent des espaces de risque de recrudescence de l’épidémie en RDC.

Les footballeurs évoluant dans cet environnement peu sécurisé peuvent contracter la maladie et participer à la chaine de propagation.

Le présent document offre des stratégies, conformes aux directives de l’OMS et du gouvernement congolais, en rapport avec les règles barrières, la distanciation sociale et les mesures d’hygiène corporelle.

L’idéal serait de confiner les équipes qui participeront aux championnats pour maximiser les chances de maintenir les groupes les plus sains possibles ; mais les contraintes financières des clubs amateurs nous obligent à proposer des stratégies réalistes, répondant néanmoins aux directives internationales.

Ces mesures générales concernent les joueurs et les staffs des équipes, les dirigeants sportifs, les médias, les supporteurs, les officiels des matches etc.

La sensibilisation doit demeurer tout azimut et la disponibilisation des moyens d’application de ces mesures nécessiteront constamment l’engagement de tous les intervenants.

Objectif général

Protéger la santé des acteurs des jeux, des staffs et de tous les intervenants

Objectifs spécifiques

Sensibiliser les joueurs et les autres intervenants sur les mesures préventives contre COVID-19 ;

Elaborer et vulgariser les directives sur les stratégies à appliquer pour éviter la contamination et la propagation du virus.

Etablir le protocole de prise en charge et de retour à la compétition d’éventuels cas COVID-19.

RECOMMADATION ET EXIGENCES

2.1. LA FECOFA

Création du Comité de Pilotage fédéral

Création des Comités provinciaux ;

Formation spéciale des officiels des sites et des établissements d’hébergement sur la biosécurité.

Communication régulière avec le gouvernement et le Secrétaire technique de la riposte en vue de dresser un plan de sensibilisation liée aux enjeux du COVID-19.

Production du Guide sanitaire COVID-19/FECOFA

Vulgarisation des directives sur la surveillance épidémiologique au sein des clubs ;

Détermination d’une période de 6 semaines d’entrainement avant la reprise des compétitions ;

Instruction à tous les officiels (arbitres, commissaires, entraineurs) pour faire respecter les mesures de prévention ;

Décision fédérale obligeant les sites (stades) à afficher les informations en rapport avec COVID19 (restriction des entrées, huis-clos, zonage…)

Suivi et évaluation des directives.

2.2. LA LINAFOOT ET STRUCTURES SUBDELEGATAIRES

En application des décisions de la FECOFA, La LINAFOOT, comme toute autre structure subdélégataire, doit s’assurer de :

La présence obligatoire des staffs médicaux dans tous les clubs pour la surveillance médicale sentinelle stricte en matière de COVID19.

La présence des thermo-flashs et autres signalétiques détectant la fièvre: (refus obligatoire d’accès au stade en cas de fièvre avec tableau viral aigu)

la réalisation obligatoire des tests de dépistage par PCR, dont la sensibilité est de 70%. Les tests sérologiques d’anticorps doivent être couplés à une surveillance sentinelle régulière (symptômes, prise de T° 3x/j) avec des données à communiquer au Comité de pilotage.

L’établissement d’un dossier médical individuel pour chaque membre de l’équipe.

Identité

Antécédents morbides

Examen clinique (fièvre, toux, mal de gorge, anosmie, perte de goût…)

Bilan : Poids, Taille, Masse grasse, Masse maigre, ECG, Hémogramme, Ionogramme, CRP, etc.

L’organisation du Football à l’heure de la COVID-19 repose donc sur deux grands piliers : la biosécurité et distanciation physique ; la biosécurité et hygiène corporelle.

1.LA BIOSECURITE ET DISTANCIATION PHYSIQUE:

Le port obligatoire des masques avant et après les entrainements et les matches;

Entrainement dans un espace ouvert de préférence.

Les matches, au départ, à huis-clos pour les stades ; la participation des supporteurs progressivement selon la traçabilité électronique d’achat des billets prépayés.

Hébergement

Attribution des chambres individuelles pour les joueurs internés.

Interdiction d’utilisation des espaces communs des sites d’hébergement ;

Interdiction d’utiliser des ascenseurs ;

Respect de la distanciation et des gestes barrières;

Interdiction de contact avec toute personne étrangère.

Bref, les espaces clos sont à éviter.

Restauration

Réservation d’un restaurant uniquement pour les équipes

Respect de la distanciation entre différentes tables.

Déplacement des équipes

Utilisation à 50% de la capacité de bus ;

Mesures de sensibilisation affichées pour les règles d’hygiène, la désinfection des mains, la distanciation de 1m et le port obligatoire de masque.

Arrivée des équipes et des officiels

Par groupe en respectant les dispositions sanitaires

Prise de température

Accès des 11 titulaires et 2 officiels aux vestiaires ;

Accès des remplaçants et des officiels aux zones réservées.

Vestiaires

Occupation des vestiaires limitée au 11 titulaires et 2 membres du staff : utilisation à 50%.

Utilisation des douches des stades à 50%

Remplissage de la Feuille de match dans une zone aérée

Respecter les gestes barrières

Contrôle des joueurs par le 4e arbitre et le commissaire au match en dehors des vestiaires.

Cérémonie d’avant le match

Entrée de joueur par un tunnel avec respect de 1 m de distanciation

Interdiction des poignées de mains

Interdiction de prise de photos de groupe ;

Pas d’échange de fanions

Déroulement des matches et entrainements

Affichage des consignes et des règles d’hygiènes à suivre dans les stades

Limitation du nombre de personnes accédant au stade,

obligation de test PCR pour toute personne qui accède au stade (joueur, officiels, supporteurs, médias).

Respect des mesures hygiéniques, des gestes barrières et règles de distanciation officiels,

Zonage de stades en espace joueur, espace officiels et espace médias.

Plus de réunion technique, la communication de couleur des maillots devant être faite à l’aide des réseaux sociaux avant match.

Ramasseurs des ballons

Nombre : 6 à 10

Obligation de test PCR

Bancs de touches

Utilisation à 50%

Respect des règles de distanciation de 1m

Port obligatoire des masques

 2.BIOSECURITE ET MESURES D’HYGIENE

La présence des équipements de protection individuelle (EPI) d’urgence et la présence d’une équipe pour des soins médicaux.

La présence des désinfectants et matériels de lavage des mains aux différents endroits fréquentés par les sportifs.

La présence des affiches sur les consignes et procédures de bonnes pratiques aux différents endroits fréquentés par les sportifs.

Hébergement

Application des mesures d’hygiène dans le site d’hébergement avant l’arrivée des équipes.

Restauration

Service de repas à table (pas de self-service) ;

Utilisation de bouteilles d’eaux et ustensiles individuels ;

Déplacement des équipes

Désinfection du bus (poignées, sièges, accoudoirs, sol)

Interdiction de la climatisation

Arrivée des équipes et des officiels

Lavage des mains et application de gel hydro-alcoolique

Désinfection des chaussures au spray gun ou manuel

Vestiaires

Désinfection avant, pendant et après les entrainements et les matches

Désinfection des douches régulièrement

Maintien d’une bonne aération

Pas d’utilisation de la climatisation

Cérémonie d’avant le match

Interdiction des poignées de mains

Déroulement des entrainements et matches à huis-clos

Désinfection et nettoyage régulier des locaux et équipements

La désinfection des ballons, plots, cônes etc. avant et après les entrainements et les matches.

La récupération des vêtements utilisés pour leur lavage à 60° au moins.

Ramasseurs des ballons

Désinfection des buts avant et à la mi-temps.

Désinfection régulière des ballons.

Port des gants et maques obligatoire.

Bancs de touches et tables des officiels

Désinfection régulière avec des produits normés

2.3. MESURES APPLICABLES AUX CLUBS

Veiller au respect des règles de distanciation sociale et mesure d’hygiène édictée pour l’OMS et la FECOFA

Sites d’hébergement et transports

Réaliser le test PCR COVID pour tous les membres (régulièrement) ;

Surveiller cliniquement tous les membres ;

Isoler les cas suspects ;

Prévoir des chambres individuelles pour chaque personne (lors que cela est possible)

Prévoir une salle d’isolement pour les testés positifs ;

Faire la traçabilité des personnes contacts et les orienter vers les structures techniques de la riposte au COVID ;

Nettoyer et désinfecter les chambres avec des produits normés (solution chlorée) ;

Gérer convenablement l’hygiène des aliments (éviter le self-service…) repas individuel, boisson individuelle) ;

Préparer les véhicules de transport des joueurs avec occupation à 50% et désinfecter les espaces ;

Rappeler en tout temps et en tout lieu l’obligation de respecter les gestes barrières et les mesures d’hygiène corporelle.

L’obligation de signaler tout malaise ressenti. Utilisation de désinfection des désinfectants hydro-alcoolique ; désinfectant de 1,5m, pas toucher les yeux, nez, bouche (……)

ANNEXE VOYAGE

Mettre en place un plan de biosécurité,

Disposer des masques, désinfectants, thermo-flash, équipements de protection individuelle (EPI) et appareils de désinfection spray gun et spray manuel, la lingerie, les gants de massage etc.

Organiser les tests de dépistage à COVID-19/PCR.

Vérifier les cartes de vaccination internationale.

Contacter la Commission médicale de la fédération du pays hôte pour d’éventuelles prises en charge spécialisées.

Vérifier les possibilités des bonnes pratiques de surveillance de la COVID-19 (hébergement, transport, entrainement, matches etc.).

Obtenir l’hébergement par chambre individuelle

S’assurer de la réservation d’un restaurant uniquement pour les joueurs

Obtenir une salle spéciale COVID-19 dans l’Hôtel ;

Disposer des dépliants et affiches en rapport avec les gestes barrières et les mesures d’hygiène.

Vérifier l’assurance voyage pour la prise en charge médicale, l’évacuation et l’annulation voyage.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More