COVID-19 : Le Chef de l’État Félix Tshisekedi a décidé de l’instauration du couvre-feu de 21h à 05 h du matin et bien d’autres mesures

0 152

Le Président de la République démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a présidé mardi 15 décembre 2020 au Palais de la Nation à Kinshasa la réunion du Comité multisectoriel de la riposte contre la Covid-19.

Au cours de cette réunion, il a été décidé le renforcement des mesures afin d’éviter la propagation de la deuxième vague en République démocratique du Congo.

Ces mesures sont, notamment, l’instauration du couvre-feu de 21 heures à 05 heures du matin, l’application stricte des gestes barrières (port correct et obligatoire des masques, le respect de la distanciation physique, le lavage régulier des mains et la prise de température), l’interdiction des marches publiques, des productions artistiques et des kermesses, ainsi que des cérémonies festives et des réunions de plus de dix personnes ;

A cela, il faut ajouter la poursuite des compétitions sportives à huis-clos, le transport des dépouilles mortelles  directement au lieu d’inhumation, sans aucune autre cérémonie, le fonctionnement des églises et des débits de boissons avant le couvre-feu avec strict respect des gestes barrières .

Le respect strict des gestes barrières dans tous les lieux publics et dans les transports publics et privés, notamment dans les véhicules, les trains, les avions et les motos, fait aussi partie de ces mesures.

Concernant les cours au niveau de l’Enseignement supérieur et universitaire, il a été dit qu’ils reprendront à une date ultérieure, tandis que les vacances scolaires débuteront anticipativement  à partir du vendredi, 18 décembre 2020.

Le test Covid-19 pour les voyageurs reste obligatoire pour toutes personnes voyageant en interne et à l’international (à l’entrée comme à la sortie).

Lors du couvre-feu, seule la circulation des personnes munies de l’autorisation spéciale de l’autorité provinciale, à l’exception des personnes se trouvant dans la situation d’urgence sanitaire seront permis.

L’application de ces mesures se fera sous le strict contrôle de la Police nationale congolaise (PNC).

Cette réunion est intervenue un jour après le discours du Chef de l’État, le 14 décembre 2020, devant les deux chambres du Parlement, où il a invité la population congolaise à une vigilance tous azimuts vis-à-vis de la deuxième vague de Covid-19 en RDC, en particulier à Kinshasa, où l’on enregistre actuellement plusieurs cas importés de Covid-19.

« Entre-temps, j’appelle les congolaises et congolais à une vigilance tous azimuts vis-à-vis de la montée des cas qui se confirme comme deuxième vague », a déclaré le Président Tshisekedi Tshilombo , insistant sur le strict respect des mesures barrières.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More