COVID-19 : Le Ghana est devenu mercredi le premier pays Africain à recevoir des doses de vaccin via COVAX

0 208

Le Ghana est devenu mercredi 24 Février 2021, le premier pays  Africain à recevoir des doses de vaccin COVID-19 expédiées via l’installation COVAX.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’installation COVAX avait annoncé mercredi l’arrivée de 600 000 doses du vaccin AstraZeneca / Oxford sous licence au Serum Institute of India à Accra, au Ghana; d’autres livraisons à Abidjan, Côte d’Ivoire sont attendues cette semaine.

Pour le Dr Seth Berkley, PDG de Gavi, l’Alliance du Vaccin , «La mission de COVAX est d’aider à mettre fin à la phase aiguë de la pandémie le plus rapidement possible en permettant un accès équitable au niveau mondial aux vaccins COVID-19. La livraison d’aujourd’hui nous rapproche encore plus de cet objectif et c’est quelque chose dont le monde entier peut être fier. Au cours des prochaines semaines, COVAX doit livrer des vaccins à toutes les économies participantes afin de garantir la protection des personnes les plus à risque, où qu’elles vivent. Nous avons besoin que les gouvernements et les entreprises renouvellent leur soutien à COVAX et nous aident à vaincre ce virus le plus rapidement possible ».

“Nous ne mettrons fin à la pandémie nulle part à moins que nous n’y mettions un terme partout”, a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. «Aujourd’hui est une première étape majeure vers la réalisation de notre vision commune de l’équité vaccinale, mais ce n’est que le début. Nous avons encore beaucoup de travail à faire avec les gouvernements et les fabricants pour garantir que la vaccination des agents de santé et des personnes âgées est en cours dans tous les pays dans les 100 premiers jours de cette année.»

Le 23 février, COVAX a expédié 600 000 doses du vaccin AstraZeneca / Oxford, du Serum Institute of India (SII) de Pune, en Inde, à Accra, au Ghana, en arrivant le matin du 24 février. L’arrivée à Accra est le premier lot expédié et livré en Afrique par la Facilité COVAX dans le cadre d’un effort sans précédent pour livrer au moins 2 milliards de doses de vaccins COVID-19 d’ici la fin de 2021.

COVAX est codirigé par Gavi, l’Alliance du Vaccin, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI), travaillant en partenariat avec l’UNICEF ainsi que la Banque mondiale, des organisations de la société civile, des fabricants et autres.

Le Dr Richard Hatchett, PDG du CEPI, a déclaré: «Il s’agit d’un moment décisif dans nos efforts pour fournir au monde un vaccin qui sauve des vies. Le fait que nous ayons maintenant plusieurs vaccins sûrs et efficaces contre le COVID-19 développés en un temps record témoigne de la capacité de la communauté scientifique et de l’industrie à relever le défi de cette pandémie. Avec cet envoi, nous voyons également la communauté mondiale, à travers COVAX, relever le défi de fournir ces vaccins à ceux qui en ont le plus besoin. Célébrons cela comme un moment de solidarité mondiale dans la lutte contre la pandémie. Mais il reste encore beaucoup à faire. Avec la propagation accrue des variantes du COVID-19, nous sommes entrés dans une nouvelle phase moins prévisible de la pandémie. Il est crucial que les vaccins que nous avons développés soient partagés au niveau mondial, de toute urgence».

«Aujourd’hui marque le moment historique pour lequel nous planifions et travaillons si dur. Avec le premier envoi de doses, nous pouvons tenir la promesse de la Facilité COVAX de veiller à ce que les personnes des pays moins riches ne soient pas laissées pour compte dans la course aux vaccins vitaux », a déclaré Henrietta Fore, Directrice générale de l’UNICEF. «Dans les jours à venir, les agents de première ligne commenceront à recevoir des vaccins, et la prochaine phase de la lutte contre cette maladie peut commencer – la montée en puissance de la plus grande campagne de vaccination de l’histoire. Chaque étape de ce voyage nous amène plus loin sur la voie du rétablissement pour les milliards d’enfants et de familles touchés dans le monde.

Il sied de noter que ces vaccins sont arrivés mercredi sur un vol de Mumbai, via Dubaï, où le vol a également collecté une cargaison de seringues à partir d’un stock financé par Gavi au centre d’approvisionnement régional de l’UNICEF.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More