Crise dans le Tigre : Près de 25 000 Éthiopiens ont fui les combats vers le Soudan

0 180

Les affrontements dans la région du Tigre ne faiblissent pas, obligeant la population de cette partie de l’Éthiopie à fuir vers le Soudan voisin.

Selon l’agence de presse officielle du Soudan (SUNA), «Le nombre de réfugiés éthiopiens qui sont arrivés dans les États de Gadaref et de Kassala depuis samedi a atteint 24 944».

La source précise que le commissaire soudanais pour les réfugiés, Abdullah Suleiman, s’est rendu samedi dans la région frontalière avec le représentant adjoint de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés au Soudan, Jan Hansmann, pour discuter de l’afflux.

Pour ce responsable de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, la priorité du HCR était de fournir aux réfugiés un abri, de la nourriture et de l’eau, puis de les transférer dans des régions éloignées de la frontière “pour des raisons de sécurité”, a-t-il dit.

A cet effet, Hansmann précise que l’agence travaillait à la création de nouveaux camps au Soudan pour les Éthiopiens.

Ces affrontements dans la région du Tigré entre le gouvernement fédéral éthiopien et le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) risquerait de conduire au déplacement de plus de 200.000 éthiopiens vers le soudan, ont déclaré les autorités soudanaises.

Le camp d’Um Raquba, au Soudan qui dans les années 1980 a accueilli des milliers d’Éthiopiens fuyant la famine, serait aménagé pour abriter des milliers d’Éthiopiens fuyant le conflit dans la region du Tigre.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More