Crise institutionnelle au  Kongo-Central, Ituri, Haut-Lomami Et Sankuru : les conclusions des travaux seront envoyées au conseil des ministres pour délibération

0 125

Le Vice-premier ministre, ministre de la Justice et garde des sceaux, Me Célestin Tunda Ya Kasende, a annoncé mercredi 29 Janvier 2020, au cours d’une interview à Top Congo FM, que les travaux de la Commission ad hoc mise en place par le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, pour examiner en profondeur la question de la crise institutionnelle qui se pose dans ces quatre provinces (Kongo Central, du Haut Lomami, de l’Ituri et du Sankuru ) de la République Démocratique du Congo, sont arrivés à leur phase terminale. Les conclusions des travaux seront envoyées au conseil des ministres pour délibération. « Les travaux évoluent normalement, nous sommes en train de chuter… Nous sommes à la phase finale, bientôt nous allons déposer le rapport au gouvernement et le gouvernement va délibérer en conseil des ministres et toute l’opinion sera informée », a indiqué Célestin Tunda Ya Kasende .

Le sort des gouverneurs et vice-gouverneurs du Kongo Central, du Haut Lomami, de l’Ituri et du Sankuru sera bientôt connu.

Il sied de noter que les travaux de cette Commission ad hoc que dirige le VPM en charge de la Justice et Garde des sceaux, Célestin Tunda Ya Kasende, avaient débuté jeudi 9 janvier dernier. Une série de réunions avaient été organisées pour calmer les ardeurs politiques de chacun et  ramener la paix entre les Assemblées provinciales et les exécutifs provinciaux de ces quatre provinces.

Selon certains observateurs, le rapport très attendu de cette Commission interministérielle a intérêt à privilégier des issues qui favorisent le redressement de ces provinces, dissiper la crise tout en préservant la paix sociale.

Face à cette crise à répétition, Me Célestin Tunda avait fait une étude approfondie avec les experts pour essayer de voir les faits et les confronter en droit, tout en tenant compte, bien entendu, aux aspects politiques afin de proposer à leurs ministres membres de ladite Commission les voies et moyens de sortir de cette crise institutionnelle qui sévit dans des provinces.  C’est dans cette optique que lundi 13 janvier 2020, le président de la Commission ad hoc, Me Tunda ya Kasende, avait traité encore cette crise avec ses collègues ministres, membres de cette Commission.

Selon Tunda Ya Kasende, ” l est Impossible de se prononcer à ce stade sur le sort à réserver à chacun des quatre gouverneurs”. Toutefois, il appelle l’opinion nationale à attendre patiemment le rapport de cette Commission qui a abattu un travail purement technique.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort