Dans sa mise au point, la direction nationale du Protocole d’État affirme que ses agents n’ont jamais vu embarquer l’ambassadeur Luca Attanasio à l’aéroport de N’djili

0 269

La direction nationale du Protocole d’État a, dans une mise au point faite ce samedi 27 février 2021 sur le voyage de l’ambassadeur d’Italie pour Goma et Bukavu, expliqué que les agents commis au service à l’Antenne du Protocole d’État à l’Aéroport International de N’djili n’ont jamais vu embarquer l’ambassadeur Luca Attanasio.

« L’Antenne du Protocole d’État à l’aéroport de N’djili a été contactée pour vérifier si l’ambassadeur avait utilisé le salon pour son embarquement comme demandé dans la note verbale, mais les agents commis à ce service ne l’ont jamais vu embarquer », indique le directeur national du Protocole d’État dans cette mise au point.

Le directeur national du Protocole d’Etat, Banza Ngoy Katumwe, a précisé que le lundi 15 Février 2021, la Direction nationale du Protocole d’Etat a reçu la note verbale n°prot n : 219 provenant de l’Ambassade d’Italie à Kinshasa , émise à la même date, sollicitant l’accès au salon diplomatique de l’aéroport international de N’djili en faveur de Monsieur Luca Attanasio, Ambassadeur d’Italie , accompagné de Monsieur Alfredo Bruno Russo, Consul et Monsieur Vittorio Iacovacci , attaché d’Ambassade, assisté de Monsieur Floribert Basunga , chauffeur , qui se rendaient à Goma et à Bukavu, du 19 au 24 Février 2021, ayant comme motif : visite à la communauté italienne dans les deux villes.

Il souligne qu’à la même date , en fin de journée , Monsieur l’Ambassadeur d’Italie a rendu visite au Directeur du Protocole d’ État pour lui annoncer que ce voyage n’aurait plus lieu et qu’une note serait communiquée à la Direction à cet effet.

Par ailleurs, la Direction s’est étonnée d’apprendre dans les premières heures de la matinée du Lundi 22 février 2021 par les réseaux sociaux que l’ambassadeur a été assassiné pendant qu’elle attendait la note annulant la première. Après vérification, elle a appris que le drame s’est produit sur le tronçon Goma-Rutshuru  au sein du convoi du PAM qui n’était pas mentionné sur la note verbale, a déclaré Banza Ngoy Katumwe.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More