Des morts et blessés enregistrés dans des affrontements frontaliers entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie

0 101

Les affrontements frontaliers entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie ont fait des victimes de deux côtés de la frontière. Au moins trois soldats arméniens sont morts et deux soldats azerbaïdjanais ont été blessés tôt ce mercredi 28 juillet 2021, ont rapporté les deux parties.

Les deux pays se sont accusés mutuellement d’être à la base de l’escalade et des victimes enregistrés à la frontière arméno-azerbaïdjanaise.

Selon le ministère arménien de la Défense , les unités azéries ont attaqué la base dominante arménienne avec des lance-grenades, des lance-grenades et des armes à feu de gros calibre, la capturant temporairement. À la suite des actions de représailles des subdivisions des forces armées de l’Arménie, subissant de nombreuses pertes, l’ennemi a été repoussé vers les positions de départ.

Les forces armées azerbaïdjanaises ont attaqué en direction de Verin Shorzha à la frontière arméno-azerbaïdjanaise depuis le petit matin de ce mercredi 28 juillet 2021, a indiqué le chef du Département général de la politique de défense et de la coopération internationale du ministère de la Défense, Levon Ayvazyan, au cours d’ une réunion avec les attachés militaires des ambassades étrangères accréditées en Arménie.

« Les unités de l’Azerbaijan’i AF ont violé le cessez-le-feu dans la partie nord-est de la frontière Arménie-Azerbaïdjan vers 03h40, le 28 juillet. Des combats localisés ont lieu. Les dirigeants militaro-politiques de l’Azerbaïdjan portent l’entière responsabilité de l’escalade.

Dès 9h20, les unités de l’Azerbaijan’i AF qui ont lancé une attaque sur les positions de l’Arménie, ont été renvoyées à leur position de départ, faisant des victimes. Le feu continue.

Un accord sur le rétablissement du cessez-le-feu sur la ligne de contact des troupes de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan en direction nord-est a été trouvé à la médiation du commandement des forces de maintien de la paix russes.

A midi, le cessez-le-feu tenait. Les deux parties ont utilisé des armes à feu et des mortiers pendant les opérations de combat qui ont commencé à la suite de la provocation de l’Azerbaïdjan. De plus, les unités de la FA arménienne ont ouvert le feu de mortier en réponse à l’utilisation de mortier de l’adversaire.

Aucun changement de ligne de contact n’a eu lieu, la situation frontalière est sous le contrôle total des Forces armées Arméniennes », a déclaré le ministère arménien de la défense.

Le ministère de la défense de l’Azerbaïdjan a, pour sa part, accusé l’armée arménienne de provocation dans la région de Kalbajar.

“Deux militaires azerbaïdjanais ont été blessés” après que les forces arméniennes ont ouvert le feu en direction des positions azerbaïdjanaises dans le district de Kalbajar, aux premières heures de mercredi. Des unités des forces armées arméniennes des positions de combat situées dans diverses directions sur le territoire de la région de Basarkechar utilisant des armes légères et des lance-grenades ont de nouveau tiré sur les positions de l’armée azerbaïdjanaise sur le territoire de la région de Kalbajar”, a déclaré l’armée azerbaïdjanaise.

« Les mesures de riposte prises par l’armée azerbaïdjanaise pour empêcher la provocation lancée par les forces armées arméniennes en direction de la région de Kalbajar dans la nuit du 28 juillet se poursuivent. Les mesures nécessaires ont été prises par nos unités pour neutraliser les pas de tir du camp adverse.
Les rapports faisant état de dommages allégués à des biens civils en Arménie sont faux et purement trompeurs. Fidèle aux traditions des dirigeants militaro-politiques arméniens, il continue de répandre de fausses informations pour semer la confusion parmi le public arménien et la communauté internationale.
Nous appelons les dirigeants militaro-politiques de l’Arménie à s’abstenir de provocations et d’aggravation délibérée de la situation à la frontière d’État des deux pays et à entamer des négociations sur la délimitation de la frontière d’État de manière civilisée», a ajouté le ministère azerbaïdjanais de la défense.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More