Désaccord entre Biden et Erdogan sur la candidature de la Suède et de la Finlande à l’OTAN

0 197

Le Président turc Recep Tayyip Erdogan s’est opposé ouvertement à la candidature de la Suède et de la Finlande à l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), alors que le Président américain Joe Biden soutient ces deux pays d’Europe du Nord à intégrer l’organisation politico-militaire mise en place par les pays signataires du traité de l’Atlantique Nord.

Craignant la Russie suite à son invasion de l’Ukraine, la Finlande a demandé officiellement jeudi dernier son adhésion à l’OTAN, et la Suède suivra, chose que le président russe Vladimir Poutine cherche à empêcher, car elle entraînerait l’expansion de l’alliance militaire occidentale aux portes de la Russie.

Vendredi 13 mai 2022, le Président turc Erdogan, membre de longue date de l’OTAN, a expliqué qu’il n’a pas pour l’instant d’avis positif au sujet des discussions sur l’adhésion de la Finlande et la Suède à l’alliance.

“Nous suivons actuellement les développements. Nous n’avons actuellement pas de position positive sur la question de la Suède et de la Finlande (adhésion à l’OTAN)”, a déclaré Erdogan aux journalistes ajoutant que c’était une erreur pour l’OTAN d’accepter la Grèce comme membre dans le passé.

“En tant que Turquie, nous ne voulons pas répéter des erreurs similaires. De plus, les pays scandinaves sont des maisons d’hôtes pour les organisations terroristes”, a déclaré Recep Tayyip Erdogan.

“Ils sont même parlementaires dans certains pays. Il ne nous est pas possible d’être pour”, a-t-il ajouté.

Selon les règles de l’OTAN, toute décision sur l’élargissement doit être prise “à l’unanimité”, donnant effectivement à la Turquie le pouvoir d’opposer son veto à tout nouveau membre.

L’OTAN déclare que l’adhésion est ouverte à tout “État européen en mesure de promouvoir les principes de ce traité et de contribuer à la sécurité de la région de l’Atlantique Nord”.

 

Joe Biden martèle sur la politique de la porte ouverte de l’OTAN 

 

Discutant vendredi 13 mai 2022 avec le Premier ministre Magdalena Andersson de Suède et le président Sauli Niinistö de Finlande de l’étroite coopération en matière de défense et de sécurité entre leurs pays ainsi que de leurs efforts respectifs visant à renforcer la sécurité transatlantique, le Président américain Joe Biden a renouvelé son soutien à la Suède et à la Finlande.

Selon le communiqué de la Maison Blanche, le président Biden a souligné son soutien à la politique de la porte ouverte de l’OTAN et au droit de la Finlande et de la Suède de décider de leur propre avenir, de leur politique étrangère et de leurs arrangements en matière de sécurité.

 

Les Etats-Unis en discussion avec la Turquie concernant la candidature de la Suède et de la Finlande à l’OTAN

 

La Porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki a souligné vendredi 13 Mai 2022, lors du press briefing, que les Etats-Unis et la Turquie vont clarifier la position du gouvernement turc concernant la candidature de la Suède et de la Finlande à l’OTAN.

« Oui, donc, nous travaillons à clarifier la position de la Turquie. Nous vous renvoyons au gouvernement turc pour plus d’informations sur son point de vue.

Je pense qu’il ne fait aucun doute et vous l’avez vu dans les déclarations publiques d’un certain nombre de dirigeants de l’OTAN qu’il existe un large soutien de la part des pays membres de l’OTAN en Finlande et en Suède, vous savez, le désir ou l’intérêt, l’intérêt déclaré à postuler pour rejoindre OTAN. Mais nous continuons à travailler avec la Turquie, et je vous indiquerais leurs représentants », a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki.

 

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More