Drogue Bombé : L’activiste des droits humains Georges Kapiamba appelle au respect des droits de 3 tunisiens et 1 congolais arrêtés

0 84

L’activiste des droits humains, Georges Kapiamba, a appelé ce jeudi 26 août 2021, le commissariat général de la police nationale Congolaise (COMGENPNC) au respect des droits de trois (3) tunisiens et un congolais arrêtés et accusés de “fourniture de substances utilisées dans la fabrication de la drogue “Bombé”.

Selon le président de l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ), la Justice devra d’abord faire analyser par l’Office Congolais de Contrôle (OCC) les échantillons de filtres céramiques saisis. Les experts scientifiques anti drogue de l’Hopital CMK ou DIAMANT devront être associés au travail de l’OCC. Car, il faut éviter toute amalgame entre une activité légale de détention et exportation des filtres céramiques avec celle de la fabrication de la drogue Bombé.

Pour rappel, la police nationale congolaise, ville de Kinshasa a procédé ce jeudi 26 août à la présentation des consommateurs de la drogue Bombe ainsi que de leurs fournisseurs d’origine tunisienne. Selon le gouverneur Gentiny Ngobila , la place de ces inciviques est désormais à Kanyama kasese.

 

 

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More