Enseignement Supérieur et Universitaire : Muhindo Nzangi ordonne la suppression de la vente des syllabus

0 98

Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, Muhindo Nzangi, a exigé l’arrêt de la commercialisation des syllabus en milieu supérieur et universitaire. Le ministre de l’ESU était mardi 04 mai 2021, face aux étudiants de l’ISC, l’UPN et l’INBTP .

Le ministre en charge de l’ESU a visité, à tour de rôle, les sites universitaires de l’Institut Supérieur de Commerce (ISC), l’Institut National des Bâtiments et Travaux Publics (INBTP) ainsi que l’Université Pédagogique Nationale (UPN). Face à la communauté estudiantine de ces trois temples du savoir, Muhindo Nzangi a prêché sur la suppression de la vente des syllabus.

«Le chef de l’État a fait confiance à un jeune ministre que je suis. Nous devons par conséquent, changer des choses. Je ne veux plus entendre parler de la vente des syllabus dans les milieux universitaires», a déclaré Muhindo Nzangi.

L’achat des supports des cours est devenu une obligation pour les étudiants congolais. La réussite dans certains cours est conditionnée par l’achat des syllabus, témoigne un étudiant.

A l’Université de Kinshasa, les prix d’achat des syllabus varient entre 10 et 25 dollars américains par cours. Une situation devenue une habitude pour certains professeurs, a renchéri cet étudiant.

L’arrêt de la vente des supports des cours dans le milieu universitaire congolais permettra de réduire le coût lié aux études.

 

Jude Kadima/ Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More