EPST : Le Gouvernement engagé à matérialiser les résolutions contenues dans le protocole d’accord signé avec le banc syndical à Mbuela Lodge

0 79

Le ministre national l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), le professeur Tony Mwaba Kazadi, a obtenu vendredi 19 novembre 2021 , lors de la clôture des travaux entre le gouvernement et le banc syndical de l’EPST, la signature de l’addendum au protocole d’accord de Bibwa.

Durant trois (3) semaines à Mbuela Lodge, à Kisantu dans la province du Kongo Central, le gouvernement et le banc syndical ont dialoguer en toute franchise sur les problèmes spécifiques du secteur éducatif, surtout ceux liés aux revendications légitimes des enseignants. Les deux parties ont accouché des résultats auxquels tout le monde a adhéré, avec comme corolaire la signature de l’addendum au protocole d’accord de Bibwa.

Cet accord signé entre les parties vise à améliorer les conditions socioprofessionnelles de tous les enseignants de la République Démocratique du Congo, dans l’optique de dispenser un enseignement de qualité.

“Je note avec satisfaction qu’au terme de ces travaux, le gouvernement que dirige de main de maître Son Excellence Monsieur le Premier Ministre Sama Lukonde, et le banc syndical des enseignants de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique se sont accordés sur les principaux points qui constituaient la matière de négociation. De ce qui précède, le gouvernement s’engage à matérialiser les résolutions contenues dans l’addendum sanctionnant la fin de ces négociations”, a déclaré le Ministre de l’EPST lors de la cérémonie de clôture.

La réussite des assises de Mbuela Lodge s’ajoute dans le bilan partiel et à mi-chemin du numéro un de l’EPST qui en sept mois depuis son arrivée à la tête de ce ministère a réussi plusieurs réalisations, notamment :

– Le Réajustement des frais de fonctionnement des écoles primaires publiques à hauteur de 20,25% ;

– Le paiement des salaires de toutes les Nouvelles Unités du niveau maternel ;

– La prise en charge progressive des Nouvelles unités du niveau secondaire ;

– L’installation de la Mutuelle de Santé des Enseignants et l’augmentation de son bâtiment à Mbuji-Mayi ;

– La mise en retraite progressive des enseignants ;

– Le paiement des salaires des Nouvelles Unités, 557 au total, emplacement des inspecteurs ;

– Le nettoyage du fichier paie des enseignants ;

– Le lancement de la Campagne d’appui à la gratuité « Pas une école sans Bancs » ;

– Le Paiement de la prime de brousse et l’ajout de 20.000 francs congolais à tous les enseignants ;

– L’érection d’Educ-Tv comme Direction indépendante de l’ancien Service de Gestion de Communication (SGC) qui devient ainsi une Direction ;

– La construction de la salle Call center à la Direction de Gestion de Communication (DGC) ;

– La redynamisation de la Direction d’Audit interne et la formation de 100 auditeurs ;

– La transposition des grades de tous les enseignants dès la paie du mois de novembre 2021 ;

– La rigueur dans l’organisation, la correction et la publication des résultats des épreuves certificatives ;

– La mise sur pied d’un code de conduite de l’enseignant pour lutter contre les antivaleurs ;

– Le lancement de l’enseignement à distance ;

– La clarification du champ d’application de la gratuité au niveau primaire ;

– La prime de la gratuité au mois de décembre 2021 à hauteur de 9.780.000.000 de francs congolais pour les enseignants et personnels des établissements publics au niveau primaire.

Le Professeur Tony Mwaba a réussi à obtenir également la signature par le Premier Ministre Sama Lukonde d’un décret portant création, organisation et fonctionnement d’un établissement public qui va consolider le processus de la gratuité de l’enseignement primaire en RDC, une politique du Président de la République.

“Aussi, je me réjouis davantage lorsque l’on sait que les objectifs poursuivis par ces assises s’inscrivent dans la droite ligne de l’engagement politique de Son Excellence Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République, Chef de l’État, lors de son investiture à la magistrature suprême, à savoir : « L’amélioration de la profession enseignante et de la qualité des apprentissages », qui sont les piliers majeurs de son plan quinquennal. Le gouvernement de la République en avait pris acte par la mise en œuvre du Protocole d’accord signé avec le banc syndical des enseignants le 18 décembre 2019 à Bibwa”, a dit le numéro un de l’EPST.

Cependant beaucoup d’autres défis restent à relever. Le Professeur Tony Mwaba a rassuré aux syndicalistes, qu’ensemble avec le gouvernement Sama Lukonde, l’avenir promet d’être meilleur.

“Travaillons donc ensemble dans un partenariat sincère, j’insiste sincère, et constructif. L’avenir de notre pays dépend de la qualité du capital humain qui sera disponibilisé après le processus de scolarisation à tous les niveaux. C’est vous enseignants qui en êtes les artisans. Le Gouvernement est conscient des sacrifices que vous endurez pour la poursuite de l’œuvre de reconstitution de notre système éducatif. Ainsi, je peux vous assurer de la détermination de l’Exécutif national à poursuivre sa prise en charge, son encadrement et le dialogue social avec tous ses partenaires aux fins d’améliorer systématiquement les conditions de vie des enseignants”, a martelé  le ministre Tony Mwaba.

 

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More