États généraux de l’ESU : Le système LMD sera en vigueur à partir de l’année académique 2021-2022

0 137

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) , Muhindo Nzangi, a clôturé ce mardi 14 septembre 2021, les travaux des états généraux du ministère de l’ESU en République Démocratique du Congo.

Au cours de ces travaux qui ont duré 5 jours à l’Université de Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga, les experts dont les scientifiques, les administratifs et les politiques ont réfléchi sur le redressement et la requalification de l’enseignement supérieur dans notre pays, à travers plusieurs commissions dont celle du diagnostic du secteur, de la cartographie de l’ESU, du partenariat avec les entreprises, la numérisation du secteur et la mise en œuvre du LMD.

A cet effet, 329 recommandations ont été formulées par les participants à l’égard de l’autorité publique pour mener à bien les reformes tant attendues. Parmi elles, la généralisation du système Licence Master Doctorat, LMD dès l’année académique prochaine.

Les participants ont également plaidé pour l’amélioration des conditions sociales des professeurs ainsi que des conditions d’études des étudiants, la restructuration de la coopération internationale pour ne citer que cela.

“Ces recommandations données au ministre du secteur Muhindo Nzangi avec l’espoir d’une réalisation certaine“, déclare le professeur Antoine Tshimpi, coordonnateur des états généraux.

Après les mots de remerciement dits à  l’endroit des participants à tous les niveaux particulièrement aux professeurs, à la délégation de la présidence ainsi qu’à l’université de Lubumbashi et la province du Haut-Katanga, le ministre de l’ESU s’est dit satisfait de la pertinence des recommandations qui de note de l’envie d’un réel changement dans son secteur.

Le ministre Muhindo Nzangi Butondo s’est exprimé en ces termes : “Le système LMD, je vous dis que ça sera fait dès l’année prochaine. La commission d’analyse et de vulgarisation du curricula d’enseignement en LMD sera nommée dès jeudi”.

Il rassure avoir pris officiellement acte de ces résolutions qui seront effectivement appliquées étant donné que le chef de l’État qui a suivi de près ces travaux ne veut pas que ces assises soient de trop.

Rappelons que les travaux des états généraux se sont déroulés du 10 au 14 septembre à l’université de Lubumbashi. Ces travaux ont eu lieu 25 ans plus tard.

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More