États-Unis : Joe Biden a clôturé le Sommet des dirigeants sur le climat       

0 71

Convoqué durant deux jours , du 22 au 23 avril 2021, sous l’initiative du Président américain, Joe Biden, le Sommet virtuel des dirigeants sur le climat , a pris fin ce vendredi 23 avril 2021.

Dans son discours de clôture, Joe Biden s’est exprimé en ces termes : « Alors que nous clôturons ce sommet historique, je voudrais prendre un moment pour remercier les dirigeants du monde et tous les participants du monde entier qui se sont unis pour faire face à la menace existentielle du changement climatique. Il n’ya pas de menace comme celle-là.

Au cours des deux derniers jours, je pense que nous avons fait des progrès importants. Dans l’esprit de redoubler d’efforts pour lutter contre les changements climatiques à l’échelle mondiale, nous lançons une initiative pour aider les pays en développement à renforcer leurs efforts en matière de climat tout en atteignant leurs objectifs de développement. Et cela va signifier de l’argent.

Hier, j’ai annoncé que les États-Unis avaient pris un nouvel engagement, dans le cadre de l’Accord de Paris, de réduire nos émissions de 50 à 52% d’ici la fin de cette décennie. Et nous y arriverons en investissant dans les travailleurs américains, les emplois américains, les infrastructures américaines et en construisant une économie plus forte et plus résiliente.

Nous saluons également les objectifs ambitieux annoncés cette semaine par deux grands partenaires. Mon bon ami, le Premier ministre du Japon, le Premier ministre Suga, a annoncé que le Japon réduirait ses émissions jusqu’à 60 , excusez-moi , 50% sous les niveaux de 2013, doublant presque son objectif actuel.

Le premier ministre Trudeau, un autre bon ami du Canada, réduira ses émissions jusqu’à 45%  sous les niveaux de 2005.

Ces annonces s’ajoutent à un leadership démontré et à des objectifs existants solides fixés par l’Union européenne et le Royaume-Uni. Et ensemble, ces engagements signifient que la moitié de l’économie mondiale est désormais engagée à pour accélérer l’action dont nous avons besoin  à un rythme dont nous devons limiter le réchauffement à 1,5 degré un montant au-delà de ce que les scientifiques nous disent ont dit 1000 fois nous pourrions tous être à un point de non-retour.

Nous avons également entendu des nouvelles encourageantes des annonces d’Argentine, du Brésil, d’Afrique du Sud et de Corée du Sud. J’ai hâte de travailler avec le Premier Ministre indien Modi dans le cadre d’un nouveau partenariat pour atteindre nos objectifs en matière de climat et d’énergie, ce qui en fera un pilier central de notre coopération bilatérale.

Et les engagements que nous avons pris doivent devenir réels. Un engagement sans que nous le fassions, c’est juste beaucoup d’air chaud. Sans jeu de mots.

Vous savez, il faut mettre en œuvre ces engagements, les accélérer, innover et investir pour les atteindre. Et nous devons travailler ensemble, une fois de plus, pour bâtir un avenir énergétique propre qui crée de bons emplois et surmonte la menace du changement climatique – en investissant dans l’innovation et dans notre population, en élevant nos ambitions, en veillant à ce que chaque nation fasse sa part.

Et nous nous retrouverons à Glasgow en novembre pour la Conférence des Nations Unies sur le climat. Je crois que nous allons rencontrer ces moments. Je pense que nous allons rencontrer le moment dont nous avons tous parlé pour prendre cet engagement et le tenir. C’est un impératif économique. Je pense que c’est un impératif moral pour les générations futures.

Ici en Amérique, il n’y a jamais eu de défi que nous ne pourrions relever si nous y réfléchissions et le faisions ensemble. J’espère que vos pays ressentent la même chose. Je sais que nous pouvons le faire. Je sais que nous pouvons le faire.

Merci pour votre engagement. Merci d’avoir rejoint le sommet. Et merci d’avoir fait face à cette crise avant qu’il ne soit trop tard. Je sais que nous pouvons saisir les opportunités d’une économie plus propre, plus forte et plus résiliente et offrir des avantages aux citoyens de chacun de nos pays.

J’ai donc hâte de travailler à vos côtés pour faire face à la crise climatique, pour construire un monde meilleur pour tous nos enfants et petits-enfants. Nous allons faire cela ensemble.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More