Etats-Unis : Joe Biden déclare que la Turquie doit rester en dehors du conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan

0 210

Joe Biden , candidat démocrate à la présidentielle américaine de l’automne prochain, a appelé ce mardi 29 septembre 2020, l’administration Trump à demander à la Turquie de rester en dehors du conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans la région contestée du Haut-Karabakh.

«Le nombre de victimes augmentant rapidement dans et autour du Haut-Karabakh, l’administration Trump doit immédiatement appeler les dirigeants arméniens et azerbaïdjanais à désamorcer la situation. Il doit également exiger que d’autres  comme la Turquie  restent en dehors de ce conflit », a tweeté Joe Biden.

Le Sénateur Biden , a également appelé l’administration américaine à demander aux dirigeants arméniens et azerbaïdjanais à désamorcer la situation.

Dans ce conflit qui oppose l’Arménie à l’Azerbaïdjan sur l’occupation du Haut-Karabakh, la Turquie a pris une position ferme en faveur de l’Azerbaïdjan.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a demandé à l’Arménie de se retirer immédiatement des terres azerbaïdjanaises qu’il occupait et a déclaré qu’il était temps de mettre fin à la crise du Karabakh.

“Le plus grand obstacle à la paix et à la stabilité dans le Caucase est la position hostile de l’Arménie”, a déclaré dimanche le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar .

“L’Arménie doit se retirer de cette hostilité qui enverra la région dans le feu”, a déclaré Akar, ajoutant qu’Ankara soutiendrait Bakou avec “toutes ses ressources”.

Le président américain Donald Trump a, pour sa part déclaré dimanche que les États-Unis étudiaient ce qui pouvait être fait pour mettre fin à la violence dans la région occupée du Karabakh.

Par ailleurs, le Comité national arménien d’Amérique a bien accueilli ce mardi, le commentaire de Joe Biden sur ce conflit, selon le directeur Aram Hamparian, qui a appelé Trump à publier une déclaration similaire.

«Nous suivons de très près ce que disent les candidats. Nous sommes encouragés par le vice-président Biden appelant à l’ingérence de la Turquie – la Turquie verse de l’essence sur le feu », a-t-il déclaré.

«Nous n’avons pas encore vu cela de la part du président Trump et c’est certainement quelque chose dont de nombreux Arméniens à travers le pays prennent note.»

Pour rappel, le territoire contesté est toujours considéré comme appartenant à l’Azerbaïdjan mais depuis 1990, le Karabakh a demandé son indépendance, ce qui fait que le Haut -Karabakh soit peuplé par une majorité d’Arméniens. Depuis cette année , l’Arménie et l’Azerbaïdjan se disputent ce territoire.

En 1994, les deux États ont conclu un cessez-le-feu mais en 2016, les intenses affrontements se sont produits.

Depuis dimanche, la communauté internationale appelle à la cessation immédiate des combats.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More