États-Unis : La Chambre a adopté 900 milliards USD de projet de loi d’allègement COVID-19

0 153

La Chambre des représentants américains a adopté lund 21 décembre 2020, le projet de loi d’allègement COVID-19 de 900 milliards de dollars américains, après que le Congrès fut trouver un accord bipartite dimanche sur un paquet de secours COVID-19.

Ce projet de loi de sauvetage COVID-19 de 900 milliards de dollars a recueilli un vote de 359-53, lundi soir dans la Chambre.

Le projet de loi de secours COVID-19 de 900 milliards de dollars est joint à un paquet qui comprend une facture omnibus de 1,4 billion de dollars basée sur un accord de dépenses de 2019, qui comprend 740,5 milliards de dollars de dépenses de défense et 664,5 milliards de dollars pour les programmes nationaux.

Le coût total du paquet est de 2,3 billions de dollars, faisant de cet accord le deuxième plus grand projet de secours économique de l’histoire des États-Unis.

La chambre a divisé l’examen de la mesure géante en deux votes et a approuvé une liste de mesures de financement plus tôt dans la soirée. Les législateurs ont ensuite examiné le reste du paquet de dépenses, qui comprenait le financement de l’allégement COVID.

Ce projet de loi d’allégement COVID-19 comprend 600 dollars de paiements directs à la plupart des Américains, 300 dollars d’allocations de chômage améliorées, 300 milliards de dollars pour le programme de prêts aux petites entreprises et bien plus encore.

Ce projet d’allègement COVID-19 comprend 600 dollars pour les personnes gagnant jusqu’à 75 000 dollars par an, 1 200 dollars pour les couples gagnant jusqu’à 150 000 dollars par année, ainsi qu’un paiement de 600 dollars pour chaque enfant à charge.

Par exemple, une famille de quatre personnes recevrait 2 400 dollars en paiements directs.

Le projet de loi prévoit 300 dollars par semaine en prestations de chômage fédérales améliorées jusqu’au 14 mars 2021.

La mesure fournirait également plus de 284 milliards de dollars aux entreprises et relancerait le programme de protection des chèques de paie, qui a expiré au cours de l’été. Il élargirait l’admissibilité au programme pour les organismes sans but lucratif, les journaux locaux et les radiodiffuseurs et télévisions et allouerait 15 milliards de dollars aux salles de spectacle, aux cinémas indépendants et à d’autres institutions culturelles dévastées par les restrictions imposées pour arrêter la propagation du coronavirus.

Il comprend des fonds pour les prêts de petits prêteurs appartenant à des minorités et affecte 20 milliards de dollars supplémentaires aux subventions aux petites entreprises.

L’accord devrait également fournir des milliards de dollars pour les tests, le traçage et la distribution de vaccins, ainsi que 82 milliards de dollars pour les collèges et les écoles, 13 milliards de dollars d’aide nutritionnelle accrue, 7 milliards de dollars pour l’accès à large bande et 25 milliards de dollars d’aide au loyer.

L’accord devrait également prolonger un moratoire sur les expulsions qui expirera à la fin de l’année.

Le projet de loi met également fin à la pratique de la facturation médicale surprise. Il comprend également un allégement fiscal pour les frais de repas d’entreprise réclamés par la Maison Blanche.

Le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a déclaré lundi que les Américains qui sont admissibles aux paiements directs dans le cadre de la nouvelle législation de secours en cas de pandémie devraient s’attendre à voir de l’argent dans leurs comptes dès la semaine prochaine.

«La bonne nouvelle est que c’est un moyen très, très rapide de faire entrer de l’argent dans l’économie. Permettez-moi de souligner: les gens vont voir cet argent au début de la semaine prochaine », a déclaré Mnuchin lors d’un entretien téléphonique avec CNBC.

“Le président voulait des paiements directs, nous allons donc envoyer le dépôt direct la semaine prochaine”, a déclaré Mnuchin. “Je pense que nous allons retirer l’argent d’ici le début de la semaine prochaine.”

Il sied de noter que la mesure a été envoyée au Sénat pour un autre vote d’approbation. Et ensuite, le président  américains Donald Trump signerait le projet de loi plus tard cette semaine.

Cependant, comme le financement du gouvernement s’épuise à minuit, les législateurs ont également adopté un projet de loi de financement provisoire séparé pour éviter un arrêt du gouvernement pendant sept jours, donnant une semaine supplémentaire pour le «processus d’inscription» d’un projet de loi aussi massif.

Rappelons que cet accord a connu plusieurs mois de blocage dans les négociations entre les démocrates et Républicains de la Chambre et du Senat.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More