États-Unis : L’administration de Biden annonce un investissement de 1,7 milliard de dollars pour lutter contre les variantes du COVID-19

0 104

L’Administration Bide, a annoncé ce vendredi 16 avril 2021, le financement de 1,7 milliard de dollars du Plan de sauvetage américain pour aider les États et autres juridictions à lutter plus efficacement contre ces mutations de nouvelles souches de la COVID-19, indique un communiqué de la Maison Blanche.

Selon ce communiqué, ce financement de l’American Rescue Plan aidera le CDC (Centers for Disease Control and Prevention) et les gouverneurs à surveiller, suivre et vaincre les variantes émergentes qui menacent actuellement des poches du pays.

«La souche originale de COVID-19 ne comprend qu’environ la moitié de tous les cas en Amérique aujourd’hui. Les souches nouvelles et potentiellement dangereuses du virus constituent l’autre moitié. Afin d’améliorer la détection, la surveillance et l’atténuation de ces variantes du COVID-19, l’administration Biden investit rapidement 1,7 milliard de dollars du Plan de sauvetage américain pour aider les États et autres juridictions à lutter plus efficacement contre ces mutations», indique la Maison Blanche.

Un élément essentiel de la réponse aux variantes émergentes du COVID-19 est l’augmentation du séquençage génomique du pays – le processus par lequel l’ADN du COVID est décodé et les mutations potentiellement mortelles du virus sont détectées. Le financement d’aujourd’hui, alloué par le biais des Centers for Disease Control and Prevention (CDC), aidera les CDC, les États et d’autres juridictions à détecter et à suivre plus efficacement les variantes en intensifiant les efforts de séquençage génomique. Avec les informations du séquençage, les CDC et les responsables de la santé publique des États et locaux peuvent mettre en œuvre des mesures de prévention connues pour arrêter la propagation.

Début février, les laboratoires américains ne séquençaient qu’environ 8000 souches de COVID-19 par semaine. Depuis lors, le taux de séquençage a considérablement augmenté, renforçant la capacité du pays à détecter et à répondre aux souches de COVID-19 émergentes et plus contagieuses, comme les variantes qui balaient actuellement le Midwest et certaines parties de la côte Est.

L’administration Biden a déjà investi près de 200 millions de dollars pour aider à augmenter le séquençage génomique à 29 000 échantillons par semaine. Grâce au financement d’aujourd’hui de l’American Rescue Plan, les États et le CDC étendront encore davantage cet objectif et, surtout, fourniront aux États plus de ressources pour étendre leurs propres efforts pour accroître la couverture géographique du séquençage afin de mieux détecter les menaces émergentes telles que les variantes. Cela signifiera que les variantes existantes et nouvelles de COVID pourront être détectées plus rapidement, avant qu’elles ne deviennent répandues.

Par ailleurs, ce financement comprend : 1 milliard de dollars pour étendre le séquençage génomique: ce financement aidera les CDC, les États et d’autres juridictions à améliorer leur capacité à identifier les mutations COVID et à surveiller la circulation des variantes. Plus précisément, il permettra aux CDC et aux départements de la santé des juridictions de mener, d’étendre et d’améliorer les activités de séquençage des génomes et d’identifier les mutations du SRAS-CoV-2. Une grande partie de ce travail est effectuée par le biais de partenariats CDC avec la communauté des laboratoires et par le biais des laboratoires d’État, et le financement soutiendra la collecte d’échantillons COVID, le séquençage des virus COVID et le partage des données résultantes.

Une enveloppe de 400 millions de dollars pour soutenir les initiatives d’innovation, y compris le lancement de nouveaux centres d’excellence novateurs en épidémiologie génomique: Le financement permettra d’établir six centres d’excellence en épidémiologie génomique. Ces centres d’excellence fonctionneront comme des partenariats entre les services de santé des États et les établissements universitaires, et le financement d’aujourd’hui alimentera la recherche de pointe en épidémiologie génomique. Par exemple, les partenariats pourraient se concentrer sur le développement de nouveaux outils de surveillance génomique pour mieux suivre les agents pathogènes d’intérêt de santé publique dans le but de développer des méthodes de surveillance à utiliser plus largement dans le système de santé publique. Les domaines d’intérêt comprendront probablement les flux de travail bioinformatiques et l’intégration critique des données génomiques et épidémiologiques.

300 millions de dollars pour construire et soutenir une infrastructure nationale de bio-informatique: l’un des défis du renforcement de la capacité de séquençage du pays est de disposer du système de données nécessaire pour accéder rapidement et efficacement aux informations et les transformer en actions concrètes pour empêcher la propagation de virus. Les experts utilisent la bioinformatique et l’informatique complexe pour relier les points entre la propagation et la mutation des agents pathogènes pour aider à résoudre les épidémies. Cet investissement soutiendra la bioinformatique dans tout le système de santé publique américain, créant un système unifié pour le partage et l’analyse des données de séquence d’une manière qui protège la vie privée mais permet une prise de décision plus éclairée. Ce financement soutiendra également la formation pour augmenter le séquençage dans les milieux cliniques et élargir le programme de bourses en bioinformatique du CDC.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More