États-Unis : Les dossiers fiscaux de Trump montrent qu’il a des comptes bancaires en Chine, en Irlande et au Royaume -Uni

0 212

Les dossiers fiscaux du Président américain Donald Trump, obtenus par le journal Times révèlent mardi 20 Octobre 2020, qu’il détient des comptes bancaires en Chine, au Royaume-Uni et en Irlande.

En pleine campagne électorale pour sa réélection à un deuxième mandat, le président américain Donald Trump fait l’objet depuis plusieurs semaines, des attaques au sujet des déclarations fiscales et de la gestion financière de ses revenus.

Selon la source, le compte bancaire de Trump est contrôlé par Trump International Hotels Management LLC, qui a payé 188 561 dollars d’impôts en Chine de 2013 à 2015.

Parmi ses comptes, Trump a également noté des comptes bancaires au Royaume-Uni et en Irlande. Les comptes bancaires étrangers du président sont détenus sous des dénominations sociales et par conséquent n’apparaissent pas sur les formulaires de divulgation des finances publiques du président, a rapporté le Times.

Les documents fiscaux que le Times a obtenus n’indiquent pas combien d’argent a pu circuler sur les comptes étrangers de Trump, et le Times a déclaré qu’il n’était pas clair quelles institutions financières détenaient les comptes. L’IRS oblige les contribuables à déclarer la partie de leurs revenus provenant de pays étrangers, et l’entité de gestion hôtelière Trump n’a rapporté que plusieurs milliers de dollars en provenance de Chine, a déclaré le Times.

Pour Alan Garten, un avocat de l’organisation Trump,  la société avait ouvert un compte dans une banque chinoise qui a des bureaux aux États-Unis afin de payer les impôts liés aux efforts pour faire des affaires en Chine. Il a déclaré que le compte avait été ouvert après que l’organisation Trump a ouvert un bureau en Chine dans le but d’explorer d’éventuelles offres d’hôtels en Asie.

«Aucun accord, transaction ou autre activité commerciale ne s’est jamais concrétisé et, depuis 2015, le bureau est resté inactif», a déclaré Garten au Times. “Bien que le compte bancaire reste ouvert, il n’a jamais été utilisé à d’autres fins.

Pour rappel, le président Trump était  accusé dernièrement de n’avoir  payé que 750 $ d’impôt fédéral sur le revenu pour chacune des années 2016 et 2017. Des propos qu’avait rejeté en bloc, Donald Trump.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More