États-Unis : Nancy Pelosi appelle à la destitution immédiate du Président Trump

0 87

La présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi a appelé ce jeudi 07 Janvier 2021, à la destitution immédiate du président Donald Trump, en raison de l’intrusion mercredi de ses partisans au Capitole pour empêcher la certification des résultats de la présidentielle 2020 .

Nancy Pelosi a demandé au vice-président Mike Pence d’invoquer immédiatement le 25e amendement pour destituer Trump pour «incitation à la sédition», tout en encourageant les émeutiers.

“Je me joins au leader démocrate du Sénat pour appeler le vice-président à destituer ce président en invoquant immédiatement le 25e amendement. Si le vice-président et le Cabinet n’agissent pas, le Congrès pourrait être prêt à aller de l’avant avec la destitution. Tel est le sentiment dominant de mon caucus et du peuple américain d’ailleurs », a déclaré Pelosi aux journalistes lors de sa conférence de presse hebdomadaire jeudi au Capitole.

Auparavant, Chuck Schumer,  le chef des démocrates au Sénat, a qualifié l’assaut de mercredi d ‘”insurrection au Capitole incitée par le président” et a également appelé le vice-président Mike Pence et les membres du cabinet de Trump à invoquer le 25e amendement pour démettre Trump de ses fonctions.

“Si le vice-président et le cabinet refusent de se lever, le Congrès devrait se réunir à nouveau pour destituer le président”, a déclaré Schumer.

La présidente de la Chambre a souligné que la destitution de Trump était une urgence bien qu’il ne reste que 13 jours pour la passation pacifique de pouvoir au Président élu Joe Biden.

“Qualifier Trump de “personne très dangereuse”, a-t-elle dit, “c’est urgent. C’est une urgence de la plus grande ampleur”, déclare Pelosi.

“En incitant à la sédition comme il l’a fait hier, il doit être démis de ses fonctions. Bien qu’il ne reste que 13 jours dans chaque jour, cela pourrait être un spectacle d’horreur pour l’Amérique”, a-t-elle déclaré. “Le président a commis une attaque indescriptible contre notre nation et notre peuple.”

«Je ne pense pas qu’il faudra longtemps pour obtenir une réponse du vice-président. Ce sera oui, ce sera non. Et puis nous verrons “, a déclaré Pelosi.

“Donc, encore une fois, nous examinerons quelles sont nos options en ce qui concerne le 25e amendement … s’il veut être unique et être doublement destitué. C’est en quelque sorte à lui et à son cabinet de décider s’il doit rester au bureau », a déclaré Pelosi.

Les responsables de la securité du Capitole ont été pointés du doigt par Pelosi et Schumer, au lendemain d’un assaut historique des Pro-Trump.

Pelosi a appelé à la démission du chef de la police du Capitole tandis que Schumer a déclaré qu’il avait l’intention de licencier le sergent d’armes du Sénat.

A noter que Paul Irving, le sergent d’armes de la Chambre, qui supervise la police du Capitole a déposé sa démission , déclare Pelosi.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More